+ Le Club
+ Publications
+ Textes officiels
+ Le Speleodrome
Visite virtuelle
Naissance
Groupe d'etudes

+ Programme/Activites
+ La speleo sur le web
+ Nous contacter
+ Ouvert au public






125579 visiteurs depuis la mise en ligne en Septembre 2002.


La reproduction d'informations, textes ou photos, contenus dans ce site, est interdite sans l'accord explicite de l'auteur

Visite du Spéléodrome de Nancy - Clairlieu



Plan d'ensemble du Spéléodrome (image cliquable)



Le Puits de la Vierge

La porte est fermée à clef. Lorsque les spéléos traversent le Spéléodrome, ils s'enferment à l'intérieur en refermant cette porte derrière eux.

Le puits de la vierge a un diamàtre de 1 m environ, et une profondeur de 63 m. Il a été creusé avant le spéléodrome, puis a été rejoint par celui-ci. C'est le puits le plus amont du Spéléodrome.

Le nom du puits vient du "chêne de la Vierge de Chaligny" que l'on peut voir un peu plus loin. Il existe un autre puits de la Vierge à proximité, ancien puits des mines de Maron, qui est aujourd'hui rebouché.

Vue du puits de la Vierge sur toute sa hauteur.

Les échelons ne sont plus utilisés, car certains sont tombés... (le premier étant le huitième. Saurez vous nous dire lequels sont les suivants ?)

Les deux poutres en travers permettent au dernier spéléo de se mettre à l'aise pour refermer la porte à clef derrière lui.

L'extrémité amont de la galerie

L'extrémité amont de la galerie est couverte d'inscriptions contemporaines, en particulier de sidérurgistes locaux.

Les "sources rouges" sont en fait les arrivées d'eau colorée par les oxydes de fer, le spéléodrome étant creusé dans la couche de minerai.

La galerie

Sur presque toute sa longueur, le fond de la galerie est recouvert de concrétions sphériques de calcite, bien souvent très blanche.

Les dentelles du Spéléodrome

La galerie drainante est régulièrement percée de forages de 7-8 cm de diamètre environ, vers le haut, qui percent la couche de marnes imperméables sus-jacentes, et permettent l'arrivée de l'eau de la nappe phréatique.

L'eau qui s'écoule est chargée de calcaire, qui s'est déposé en de magnifiques couronnes renversées.

Le serrement de la Haute Borne (la "porte sous-marin")

Le serrement de la Haute Borne devait permettre de stocker de l'eau en noyant la galerie en amont, au moyen de cette porte. La porte est aujourd'hui complètement incrustée de calcite, et bien sûr, hors d'usage.

Juste en aval de la porte, ces vannes devaient permettre la régulation de l'écoulement.

Le Puits de la Haute Borne

Le puits de la Haute-Borne, vu d'en bas : 65 m, et 3 m de diamètre environ.

Ce puits n'est pas utilisé par les spéléos, car les plateformes n'ont pas été dégagées, les échelles n'ont pas été vérifiées, et le haut du puits a été refermé.

Les escaliers

Le premier escalier. Le Spéléodrome est entrecoupé de deux escaliers qui permettent de rattraper le rejet (décalage en hauteur) de deux failles situées l'Ouest de Clairlieu. Ces galeries sont entièrement muraillées car elles traversent des couches géologiques moins solides.
C'est au pied de l'escalier aval que la galerie change de direction. L'eau qui courait presque plein Nord, change vers plein Est, droit en direction de l'œil de la galerie.

Lors du creusement de la galerie, le projet initial avait été modifié car les terrains devenaient peu productifs en eau dans cette direction. Il avait alors été décidé de bifurquer vers les puits existants de Haute Borne et de la Vierge.

Autour du puits de Clairlieu

Dans plusieurs endroits, on trouve des petites crevettes troglodytes appelées Niphargus.

A cause de l'obscurité permanente, ces animaux sont décolorés voire transparents.
Le Spéléodrome est aussi peuplé de crapauds, surtout en aval de l'extrémité de la canalisation qui évacue l'eau de l'étang de la Sance. Celui-ci a réussi à remonter le courant, et s'est installé dans une niche entre les puits de Clairlieu et Saint Julien.
Une rosace particulièrement blanche entre les puits de Clairlieu et Saint Julien

Le puits de Clairlieu

L'entrée principale des spéléos. Ce puits a été aménagé dans les années 70, suite à la construction du lotissement de Clairlieu, pour permettre de mesurer l'impact des constructions sur la pollution souterraine.

Le puits de Clairlieu, de 38 m de profondeur, de 4 m de diamètre environ, permet soit la descente sur des échelles à crinoline par paliers de 3-4m, soit la descente sur corde des 38m.
Le bas du puits de Clairlieu :

La canalisation qui s'ouvre à droite apporte les eaux d'une galerie supérieure (25 m au dessus environ), et permet d'éviter une cascade permanente dans le puits.

La canalisation en acier draine les eaux de l'étang de la Sance, et s'ouvre dans la galerie en aval du puits Saint Julien.
L'intérieur du puits de Clairlieu :

Le puits a été équipé d'une structure métallique de plate formes et d'échelles qui permet un accès facile sans matériel. Seul un quart du puits est encore accessible pour une descente plein gaz de ses 38 mètres.

Le puits Saint Julien

Le Puits Saint Julien a un diamètre de 4 m environ, et une profondeur de 60 m. Une voute le barre à mi-hauteur, et seule la partie inférieur est utilisée par les spéléos qui l'ont reconverti en école de spéléologie. L' "école", que l'on voit ici d'en bas, fait donc une trentaine de mètres de hauteur.

Une galerie supérieure parallèle à la galerie drainante principale, rejoint le haut de l'école et le puits de Clairlieu.








Ici s'achève la traversée classique du Spéléodrome (Puits de la Vierge - Puits de Clairlieu et Saint Julien). La traversée de Saint Julien jusqu'à l'oeil de la galerie est beaucoup moins pratiquée, car la galerie devient bien plus basse, et presque entièrement bétonnée. Seules quelques galeries supérieures sont intéressantes.




Le puits de Hardeval

Voilà tout ce que l'on peut en voir de l'extérieur. Pour y accéder, il est nécessaire de passer par la galerie, qui est très exigue à cet endroit.

L'oeil de la galerie

Les réservoirs de Hardeval vus de l'extérieur. Le spéléodrome donne source au ruisseau de l'Asnée.
L'entrée dans l'oeil de la galerie
L'escalier noyé qui descend à un des deux réservoirs. Ces réservoirs ont été transformés en site d'entrainement à la plongée spéléo.

Ouverture au public du Spéléodrome

Venez nous rejoindre lors des Journées Nationales de la Spéléologie pour une traversée ouverte au public. Aucune connaissance de la spéléo n'est requise, la traversée est accessible à tous. N'hésitez pas à nous contacter pour réserver votre place !