Accueil > Le P’tit Usania > 2008 > 124 - Décembre 2008 > 124.7 - Objectif Berger

124.7 - Objectif Berger

Olivier GENTE (SC Aubois, 10

samedi 13 décembre 2008, par Bertrand

Participants : S.C Metz
(57) : Cécile PERRIN - Sylvain CHAPAYS / USAN (54) : David
PARROT (Kiki) - Martial MARTIN - Vlad PIEPTU / SCHM (88) :
Jean-Pierre MOURIES - Nicolas MATHIEU / SC Aubois (10) : Olivier
GENTE - Claude FOURNIER - Dominique BACHE

Vulcain (69) : Patricia
GENTIL (Patou)

Belgique : Cécile
VAN-MIEGHEM

Introduction :

Mener par la même
envie, à savoir la pratique de la spéléologie,
un petit groupe d’individu aimant se balader dans les veines de la
terre décide de se rejoindre durant une semaine dans le
Vercors. Objectif affiché, équiper le mythique premier
 1000 de l’Histoire, le célèbre gouffre Berger (mais
ils sont fous ces gens !!!!!!!!)

Vendredi 24 Octobre 2008
 : cumpleaños feliz señor Presidente

Après environ 7 h
de train (et 30 min de retard, aaaaahh la SNCF...), j’arrive enfin
à Nancy pour y retrouver le Président de la CoJ
Nationale fraîchement élu David PARROT alias Kiki. Au
programme de ce soir, l’heure est avant tout festive et consistera
à fêter les 20 ans de notre Président. On rentre
après une soirée quelque peu arrosée (huummmhh
les moules de Nancy...) pour se coucher vers minuit en attente
pressante d’équiper le Gouffre Berger (c’est beau de
rêver...).

Samedi 25 Octobre 2008 :
désillusion provisoire

Le réveil à
6h du matin fait quelque peu mal à la tête (comme c’est
bizarre...).Rendez vous est pris à 7h au local de l’USAN. On
y retrouve Sylvain CHAPAYS ainsi que Vlad PIEPTU pour y charger
l’Espace (c’est fou tout ce que l’on peut mettre dedans). Il
est aux alentours de 8h quand on décide de partir en direction
de Lans en Vercors (Isère, 38). Aucun problème sur la
route, on attend l’arrivée de Patricia GENTIL (Patou),
Cécile PERRIN, Jean-Pierre MOURIES et Nicolas MATHIEU.

L’objectif de demain
sera d’équiper le gouffre Berger jusqu’aux Couffinades, la
météo annoncée pour la semaine ne nous
permettant pas d’aller plus loin. On passe donc la soirée à
préparer les kits de 8mm (4 bobby prêts à
exploser les spéléos que nous sommes...).

Dimanche 26 Octobre 2008
 : Gouffre Berger

Après une nuit
agitée (aaahh, ces étudiants en soirée
(dés)intégration...), tout le monde se prépare
en vue de la sortie du jours, le gouffre Berger (et ouais, c’est
cool aujourd’hui !!!!!). On se retrouve sur le parking de la
Molière à 8h30 pétante tous bien décidé
à découvrir ou redécouvrir ce gouffre magique.
Nous décidons de nous diviser en 2 équipes : une 1e
équipe composée de David, Sylvain, Cécile P. et
moi-même aura pour mission d’équiper le gouffre
jusqu’à la base des grands Puits. La seconde nous rejoindra
2h plus tard au niveau de la rivière sans étoile.
L’équipement assuré par Kiki est irréprochable,
on reste quand même quelque peu sur notre faim en notant que le
gouffre n’a toujours pas été déséquipé
depuis le Congrès Vercors 2008. Au niveau sensation, c’est
toujours aussi impressionnant, l’apothéose finale étant
la descente plein gaz du puits Aldo (P41). Comme prévu, nous
nous rejoignons tous à la base des puits pour arriver dans les
énormes galeries du Berger. Certains en profitent pour
pique-niquer, JP, Nico et Vlad partent en tête pour équiper
la suite. On remarque que le lac Cadou est à sec, le canot
emporté ne nous sera donc pas utile aujourd’hui. La
progression dans les grandes galeries est fluide et rapide, j’en
profiterai cependant pour me perdre dans la galerie Petzl (c’est
grand le Berger quand même...) où je me retrouve
finalement au niveau du lac Cadou (merci de m’avoir attendu Patou,
c’est cool).

Après la descente
du grand éboulis, on se rejoint tous au niveau de la salle des
XIII qui est elle aussi à sec. David en profitera pour prendre
quelques clichés et remonter le Bivouac de -500, les autres
continuent jusqu’aux Couffinades. On y rencontre vers - 560 le
fameux Vagin qui restera pour moi une rencontre forte de cette
sortie. Il est maintenant temps de penser à la remonter (au
fait quelle heure est-il ???), en plus Vlad décide de tomber
dans l’eau... Je me propose donc de déséquiper avec
Patou (encore une bonne idée ça). On retrouve JP et
Nico à la sortie du 2e méandre en mode tortue, cela
fait bientôt 2h qu’ils nous attendent à la chaleur de
leur dudulle. Ils reprendront la suite, nous sortons alors aux
alentours de 4h du mat’ tout de même (TPST : 18h). La marche
de retour se fera quelque peu difficile, tout le monde se relaie pour
ne pas s’endormir... Arrivé au gîte à 7h, on en
profite pour prendre le p’tit déj’ et allez hop, au dodo
après une excellente sortie.

Lundi 27 Octobre 2008 :
se reposer pour mieux repartir

Jour de repos, arrivé
de Martial MARTIN et de Cécile VAN MIEGHEN. Après
vidage des kits et démêlage des cordes, on décide
de partir à la recherche de la Glacière d’Autrans. Il
se met alors à neiger... On trouve finalement l’entrée
magnifique de cette grotte, amas de blocs en contre bas, du grand art
m’dame Nature. A noter une rencontre impromptue avec des
autochtones du domaine (des bouquetins peut-être).


..la suite ...au prochain
numéro : quel suspense !! ;-)


Les
photos :
http://sunmx.free.fr/galerie/?cat=155