Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2009 > 125 - Janvier 2009 > 125.3 - Objectif Berger, la suite

125.3 - Objectif Berger, la suite

Olivier GENTE (SC Aubois, 10)

Mardi 28 Octobre 2008 : Fée Anglaise, Joufflus / Glacière d’Autrans

Le paysage ce matin est assez impressionnant, il a beaucoup neigé cette nuit, c’est tout blanc. Patou nous quitte pour retourner travailler sur Paris. Au niveau spéléo, les équipes se divisent en deux encore aujourd’hui : certains (JP, Nico, Vlad, Martial, Cécile VM) décident de s’aventurer à la fée Anglaise ainsi que dans une autre cavité toute proche (le Joufflus je crois...). D’autres (Kiki, Sylvain, Cécile P, Oliv’) partent en direction de la Glàcière d’Autrans : descente impressionnante à partir du Tapinoir du P59 puis du P40, on s’arrête là car les cascades grondent aujourd’hui. On en profite pour faire un tour dans la Glacière et descendre le P37. (TPST : 5h).

Arrivé ce soir de Claude FOURNIER et de Dominique BACHE tout droit issu de Champagne Ardennes, plus on est de fou, plus on rit.


Mercredi 29 Octobre 2008 : Gour Fumant, Faux Gours / Glacière d’Autrans

Encore un départ ce matin, JP et Nico nous quittent (aaahh, les joies du travail...). Martial et Cécile VM choisissent quant à eux de partir équiper la glacière d’Autrans. Pour notre part, on s’engage dans le réseau Gour Fumant-Faux Gour avec pour objectif principal de trouver la salle du Dragon Chinois. Le réseau étant munis de deux entrées, David me propose d’équiper par Gour Fumant (R2, R4, P6, P3, P9, P6, P11, cool tout ça). Le problème est que je n’ai pas bien enkité la C100 ce matin et que cette maudite corde vrille, impossible de faire un chaise double correct digne de ce nom... De l’autre coté, Cécile P. équipe proprement les puits de Faux Gour. On se rejoint tous à la base des puits. Dom prend en charge la suite et nous emmène au sein de la magnifique rivière de ce réseau. On finit par arriver à la voûte rasante après avoir suivi un équipement en fixe. Sur le retour, nous trouvons enfin la salle du Dragon Chinois après une petite escalade. La salle est vraiment somptueuse, riche en concrétions en tout genre (quel plafond, excentriques, fistuleuses... c’est beau sous terre). On rejoint la surface après un peu moins de 7h passées sous terre.

Jeudi 30 Octobre 2008 : Grotte Favot


La cavité choisie se trouve à flanc de falaise ce matin. La marche d’approche pour arriver à l’entrée de la grotte Favot se fait avec prudence du fait de la neige qui commence à fondre. Nous arrivons finalement à l’entrée de la cavité grâce à Sylvain qui nous a trouvé le chemin (impressionnant tout de même). La vue est bien au rendez vous de nos attentes, la grotte est réellement énorme et nous offre une sympathique visite. On descend fortement à l’intérieur d’un tube de dimension colossal, on se perd ensuite dans une multitude de carrefours, on rampe, on court, on s’amuse... La descente du P35 restera anecdotique, les étroitures du fond étant vraiment sévères (merci kiki...). Le retour aux voitures se fera sur les fesses, nous nous servons de nos combis pour faire de la luge, trop bon. (TPST ≈ 7h)

Vendredi 31 Octobre 2008 : Grotte des Gaulois


Afin de clore cette semaine spéléologique de renommée internationale (France, Belgique et même Roumanie et ouais), Claude nous propose de partir à la découverte de la grotte des Gaulois. Rien d’exceptionnel sur le papier (dénivellation +9, développement 380m), on part donc avec le sourire. Les choses se gâtent quelque peu lorsque nous découvrons la taille de certains passages (« c’est bon, 1e cote de passée, la 2e OK, euuh la troisième, attendez un peu... », Claude aura quand même finis par passer...). La fin de cette grotte débouche à l’air libre et nous propose une belle descente en rappel d’une 20aine de mètres, la tête calée dans le lierre grimpant, cool. On finit la ballade en allant apercevoir la cascade de 200m juste à coté de la grotte (ça fait haut quand même, je ne sais pas si les canyonistes descendent cette verticale mais si c’est le cas, ils sont bien ravagés...). Bilan, une sortie très sympa. A noter la présence dans cette cavité de deux chauves souris (n’étant pas un expert, je ne peux cependant définir l’espèce rencontrée).

Samedi 1e Novembre 2008 : sniff, départ déchirant...


Au programme d’aujourd’hui, RANGEMENT ET NETTOYAGE du gîte, il y a du travail à revendre. On se dit tous au revoir à 7h30 en ce beau matin ensoleillé après une très bonne motivation collective.


Conclusion :

Une semaine de spéléo vraiment intéressante au niveau des cavités visitées, le Vercors est vraiment un terrain de jeu énorme (non sans déconner, je ne te crois pas...). On reste tout de même sur notre faim par rapport au gouffre Berger (l’objectif du camp étant à la base d’atteindre le 1e siphon). Dame nature nous permettra peut-être d’entrevoir les profondeurs du Berger une prochaine fois... Une ambiance générale réussie où l’on a pu rencontrer et échanger autour de notre passion commune, merci à tous (et également à notre sponsor non officiel le bien nommé Jean Claude Pépin).


Patou, Kiki et le reste de l’équipe

au départ de la Molière !

Les photos : http://sunmx.free.fr/galerie/?cat=155

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0