Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2009 > 128 - Avril 2009 > 128.8 - l’Aven du Caladaïïïïrrreee !!!!

128.8 - l’Aven du Caladaïïïïrrreee !!!!

David Parrot

(ça sonne bien à pleine voix et avec l’accent !!!) (21-22/03/09)

Auteur  : David PARROT

Je pars vendredi 20 Mars 2009 en direction de Saint Christol d’Albion (84) avec Philippe LACH, après 6h de voiture, nous arrivons sur le plateau avec le grand soleil, mais très vite un gros nuage menaçant nous accueille avec des grêlons.

Mais finalement, le temps a pitié de nous en nous redonnant le soleil, c’est donc sous les rayons de soleil que nous arrivons au bord de l’Aven du Caladaïre (-667m).

Le temps que Philippe aille chercher nos deux Parisiens (Pierre ORTOLI et Julie BEAUFORT) à Saint-Christol, j’établis notre camp de base et allume un feu pour y faire cuire les saucisses.

Après un bon repas et un Pastis, (obligé, on se met à la gastronomie régionale) nous irons nous glisser dans nos duvets, pour Philippe et moi, ça sera nuit à la belle étoile, sous un ciel étincelant aux milles étoiles, c’était super beau, malgré ça, la nuit fut très fraîche (-5/-6 °C) puisqu’à notre réveil (6h) nos duvets étaient complètement gelés et tout blanc ! bref, comme une tablette de Crunch. Mais le lever de soleil est super et nous réchauffe très vite !!!

Ce matin, Isadora GUILLAMOT venant tout droit du 65, nous rejoint au pied du gouffre. Aussi vite, tous ensemble, on s’attaque à la masse de kits importantes (9 au total). Pendant que nous enkitons, Philippe part avec Isadora en direction d’Avignon chercher Olivier GENTE.

J’entre donc dans la cavité avec Pierre et Julie à 10h en laissant le super soleil, qui déjà, nous ferait sauter les tee-shirts. Je me colle à l’équipement, les puits d’entrées sont des monstres, 65m et 95m et d’un seul trait ! Avec de la 8mm, miam miam, d’ailleurs certains pensaient même que c’était de la 7mm.

Avec nos 2 kits chacun, pleins à craquer, on s’enfile dans les méandres de ce super gouffre, qui, a chaque étage nous surprend, mais en arrivant vers la cote -290m les gros volumes s’imposent tout comme en début de gouffre. En arrivant à
- 400m, nous attendons la deuxième équipe qui ne devrait plus tarder, on en profitera pour manger un bout. Et finalement l’équipe est au complet à 17h. On s’enfile dans la galerie de la boue, ..., et on avance ... et on devient tout brun et ... on se dit que finalement, si on continue comme ça, on passera plus de temps à laver le matos, et dimanche, le temps est précieux, donc on préfère faire demi tour.

Je laisse derrière moi, Olivier, Philippe et Pierre pour déséquiper le gouffre, tout comme à la descente, je reprends mes deux kits et file avec Julie et Isa vers la sortie, on se retrouve tous, finalement à la base du P95, puisque notre équipe de déséquipement devient vraiment très bonne.

La sortie se fait de nuit, sous le même ciel étoilé, pour moi, je ressortais à 2h du matin, pour les autres ça sera 3h30. Les filles ont rallumées le feu c’est super !!! La soirée se finira autour du feu, d’un repas chaud, et on ira se coucher avec le lever du soleil, soit à 6h du matin.

Quelques heures plus tard... il est 8h, le réveil sonne, on range le camp, on profite des dernières braises pour déjeuner autour et on se dirige vers une rivière pour nettoyer les quelques 600m de corde.

Départ du Vaucluse à 12h30, arrivée à Nancy à 20h30. Un super week-end Co-J, un peu speed, certes, mais les plus motivés ont su prendre la détermination de venir, c’était super chouette de voir une équipe aussi motivée.

Un grand merci !!!

En résumé, c’est 32h sans dormir, 1800 km aller-retour, et une sortie de 16h !

Les photos sont à visionner ici :

http://sunmx.free.fr/galerie/?alb=164

Lire l’article original

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0