Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2010 > 140 - Avril 2010 > 140.5 - COMPETITION ET SPELEOLOGIE

140.5 - COMPETITION ET SPELEOLOGIE

Daniel Prévot

 Après quelques balbutiements ici et là en Europe (Belgique, Espagne, France, Italie, …) la compétition sportive va peut-être s’introduire en spéléologie. Ce ne sera pas facile, car comme toujours, s’il y a des partisans il y a aussi de farouches opposants. C’est un sujet très sensible …

Dans la Lettre de l’élu n° 33 de janvier 2010 on peut lire : La Fédération spéléologique européenne envisage à la demande des espagnols de définir des règles européennes de compétitions sur corde à ciel ouvert (la FSE ayant réitéré sa position d’interdiction des compétitions souterraines). Elle sollicite toutes les fédérations nationales pour participer à ce travail, tout en affirmant son refus de compétitions souterraines. Le bureau entend soumettre la participation de la FFS à l’accord préalable du Comité directeur. Vu le caractère très politique et sensible de cette décision, il convient d’en débattre lors du Comité directeur de mars 2010, même, si l’activité de ce groupe de travail européen est prévue pour démarrer en décembre.

Olivier Vidal tiendra le Comité directeur au courant des évolutions de ce dossier d’ici le mois de mars. Laurence Tanguille transmettra ces éléments au Comité directeur et demandera à Gilles Colin, membre du Comité directeur et correspondant FFS pour l’Espagne de traduire l’avant projet reçu de l’espagnol en français. Elle informera officiellement le président de la FSE, Juan Carlos Lopez de la position de la FFS. Par ailleurs, C. Dodelin a déjà transmis un avis à l’UIS sur cette question. L. Tanguille prendra contact avec C. Dodelin pour plus de précisions.

Le conseil national de notre fédération semble, à l’instar des fédérations allemande, belge et italienne, totalement opposé à cette idée ; mais rappelons-nous le remue-ménage qu’avait provoqué en son temps l’apparition de la compétition en escalade … Tout était rapidement rentré dans l’ordre, et les clubs d’escalade ont vu leurs effectifs croître sans déranger les partisans de l’escalade en milieu naturel, qui ont largement profité de la manne financière qui accompagna cette croissance.

Verrons-nous un jour nos athlètes aux jeux olympiques ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0