Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2010 > 145 - Septembre 2010 > 145.2 - Le SUAPS de Metz au spéléodrome

145.2 - Le SUAPS de Metz au spéléodrome

Bruno SCHROETTER (S.C. Metz)

Après plusieurs constats il faut s’en convaincre, certains vieux spéléos du Spéléo-club de Metz n’ont jamais été sous terre à Nancy, même si la dernière opération remonte au brochage en 2005… Mission est donc donnée à notre émissaire infiltrée à l’USAN, Sabine, de nous concocter une balade dans le spéléodrome. Après le passage de la grippe, la date est enfin validée pendant les vacances d’avril.

è 

Après un appel sur Facebook, tous les étudiants du SUAPS promotion 2010, formés par le C.D.S. 57 en février, ont répondu présent alors que l’appel des membres historiques a fourni seulement 4 personnes. L’intendance est un peu chaotique entre la colombienne qui n’est pas sûre de pouvoir rentrer en France de Sicile avec son avion, le polonais qui s’inscrit la veille et la jambe cassée de Caroline. Au final c’est une sortie avec 17 personnes.

è 

Monsieur le président (hé non, ce n’est pas toi Pierrot !), Christophe, nous propose la traversée classique du réseau, descente du puits de la Vierge, pour ressortir par le puits de Clairlieu, soit 2,5 km de balade. Arrivé au rendez-vous à Nancy avec 30 minutes de retard, la récupération des 5 étudiants ayant été plus longue que prévue, on laisse 3 voitures à la sortie, puis direction le puits de la Vierge. Christophe, qui n’a pas bizarrement voulu de la corde préparée par Denis pour l’équipement (modèle spécial de prospection acceptant tous frottements), équipe en double avec 2 cordes de 72 mètres. Quoi ? La corde est trop courte... avec un prof de maths ? Visiblement il n’y a pas qu’à Metz qu’on aime les passages de nœud… on vire la main courante pour résoudre le problème !

è 

Après la descente des 2 novices, nous voilà dans les profondeurs de Villers-lès-Nancy. Après les explications du pourquoi de ce lieu, la progression commence avec une petite balade dans le lit de perles des cavernes qui tapissent le premier kilomètre de ce conduit. Je suis toujours émerveillé devant ces fleurs minérales, dues aux forages qui perforent le plafond de la galerie. Petit regard sur les niphargus qui nous attendent, au détour des gours blancs et retour à la surface par le puits de Clairlieu, en empruntant l’escalier en inox. Quel luxe avec des combis propres ! Qui a pris les clefs pour aller rechercher les voitures sur le parking ? Personne, bonjour l’expérience ! Christophe dans son costume de schtroumpf, se fait covoiturer par une joggeuse attrapée dans la forêt.

è 

Mise en place d’un repas près de l’entrée du puits de Clairlieu, accompagné d’un apéro géant avec presque tous les étudiants du SUAPS 2010 : le repas prend fin vers 23 heures dans une ambiance assez festive !

Je remercie Christophe et Sabine pour cette sortie interclubs.

À découvrir en images sur : http://picasaweb.google.fr/lh/sredir?uname=brsc.schroetter&target=ALBUM&id=5465066510162651185&authkey=Gv1sRgCJWg5aLdw6PoTA

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0