Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2011 > 149 - Janvier 2011 > 149.2 - Eigerwandschlucht Fiche Technique

149.2 - Eigerwandschlucht Fiche Technique

Emmanuel Belut

Avec un peu de retard voici la fiche technique du canyon présenté dans le numéro précédent.

Intérêt de la course : 3,7/4 - Cotation : V4.A4.II

Accès au canyon :

·  Départ de Grindelwald Grund (gare) prendre le train jusqu’à Alpiglen, (12 min) aller-retour (coût : 22 CHF). Il est possible de s’y rendre à pied mais dans ce cas compter 1 000 m de dénivelé jusqu’au départ du canyon.

·  Approche (environ 50 min) : de Alpiglen (1 620 m), rejoindre vers l’ouest le sentier marqué Eigertrail (3 min). Au bout d’environ 20-30 minutes le sentier, qu’il faut poursuivre, passe au-dessus du canyon (très étroit) sur une passerelle. Juste après, à la bifurcation, prendre le sentier de droite qui monte (Eigerglestcher). Il recroise le canyon plus haut (passerelle). Continuer sur le sentier, il passe à coté du pied de la 1ère cascade de 30 mètres, puis commence à s’éloigner du torrent. Poursuivre jusqu’à pouvoir franchir facilement la petite barre rocheuse un peu plus loin (petit cairn, 1 petit pas d’escalade facile) : sortir du sentier et repartir à vue en direction du torrent. Une fois à coté de l’encaissement, remonter une dizaine de mètres : on parvient à une zone où il est facile de s’engager dans le torrent (alt. 1 950 m).

Descente :

·  Dénivelé : 250 m

·  Durée : 3 à 4 heures en conditions normales. Beaucoup de petits obstacles (environ 45 en tout).

·  Corde : 2 ´ 30 m plus secours

·  Débit : dès 50 L/s cela peut déjà être considéré comme très sportif, vu l’étroitesse en certains endroits, surtout avec un gros sac qui oblige à faire de la gymnastique pour le faire passer...

·  4 échappatoires faciles évidentes (une en bas de la première cascade de 25 mètres, une à la passerelle la plus haute, une autre un peu plus bas, et enfin une à la passerelle du bas). D’autres sont peut-être également possibles en escaladant les parois.

Retour : environ 20 minutes pour reprendre le train à Alpiglen en direction Grindelwald Grund (1h30 pour descendre entièrement à pied jusqu’à Grindelwald).

Description du retour : en aval de la passerelle du bas (la première dans le sens de la montée), il reste un court et superbe encaissement de 50 mètres de dénivelé. Après cet encaissement, le canyon s’ouvre et il reste des cascades sans caractère dans une roche délitée (non équipées). On sort soit après la fin de l’encaissement et on remonte sanglier rive gauche jusqu’à rejoindre le sentier d’accès (en 5 min), soit on fait les 2 cascades merdiques suivantes et on sort rive gauche (reste de sentier traversant le torrent), on franchit la clôture, et on continue tout droit horizontalement sur les vestiges de sentier vers Alpiglen.

Bonne période : septembre-octobre. Après les premières chutes de neige le canyon s’enterre très rapidement et gèle. L’accès devient aussi vite problématique. Il est possible de consulter la webcam de Grindelwald donnant sur l’Eiger pour évaluer grossièrement l’état d’enneigement du canyon et son accès.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0