Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2011 > 155 - Juillet 2011 > 155.1 - Stage initiateur spéléo dans le Lot du 26 février au 5 mars 2011 (...)

155.1 - Stage initiateur spéléo dans le Lot du 26 février au 5 mars 2011 (suite et fin)

Sabine Vejux

Stage initiateur spéléo dans le Lot du 26 février au 5 mars 2011 (suite et fin)

Sabine VÉJUX-MARTIN

Retrouvez le début du récit dans Le P’tit Usania n°154 (juin 2011)

4 mars 2011

Sixième et avant-dernier jour de stage : topographie !

Avec Anthony, nous faisons équipe avec Marnix et Anthony. Notre cadre est Matthieu THOMAS. Nous commençons la journée avec de la théorie ainsi que par la présentation du matériel. La grotte que nous allons topographier ne porte pas de nom. Elle se trouve sur un terrain privé où le propriétaire nous a demandé un plan de celle-ci. Fin de matinée direction la grotte où Matthieu nous indique les parties à topographier. Un petit P3 nous attend. Arrivés dans une belle salle, Marnix et Anthony prennent le chemin de droite et nous, le chemin de gauche. La grotte est remplie de concrétions ce qui nous permet d’avoir pas mal de points de repère pour positionner le lasermètre au fur et à mesure que nous avançons. Les 2 parties se terminent par un cul-de-sac. Chaque équipe topographiera quelques dizaines de mètres, ce qui prend pas mal de temps. Sortie du trou vers 15 heures. La faim se fait ressentir. Nous retournons au centre afin de casser une petite croûte mais également pour remettre au propre sur l’ordinateur la topographie de la grotte. La coupe et le plan de celle-ci seront dessinés par nos soins. Bilan de la journée : une journée très intéressante et enrichissante.

Mais la journée n’est pas finie. Nous voici réunis dans la salle des initiateurs, sans nos cadres, à nous demander quand nous serons donnés les résultats.

19h15 : l’heure du repas. Nous voici donc partis à la cafétéria pour retourner 10 minutes après dans la salle des initiateurs. Les résultats tombent : 7 nouveaux initiateurs s’ajoutent dans les effectifs de l’E.F.S. Tout sourire, nous repartons à la cafétéria afin de déguster notre dernier repas du soir. Et notre dernière soirée se termine dans la salle des initiateurs avec aussi bien les nouveaux initiateurs, des perfectionnements et des cadres.

5 mars 2011

Septième et dernier jour de stage : nettoyage matériel, dernier pique-nique tous ensemble et place aux « adieux ».

La nuit est courte pour pas mal d’entre nous. Mais pas le temps de traîner. Le lavage et le comptage du matériel ainsi que le nettoyage des chambres nous attendent. La matinée passe très vite. Une dernière photo de groupe et nous voici installés tous ensemble pour un dernier pique-nique. Les spéléos partent petit à petit. Nous avons tous un pincement au cœur. Mais nous nous reverrons aux prochains camps ou à d’autres occasions. L’équipe de l’USAN repart vers 14 heures. Mais n’étant pas pressés de retrouver notre chère Lorraine, nous passons par des petites routes, histoire de découvrir un peu plus la région. Dans la soirée, nous prenons même le temps de nous faire un petit restaurant où nous mangeons dans une DS. Retour à Nancy vers minuit.

Conclusion

Je ne pensais pas un jour passer l’initiateur spéléo après tant d’années de pratique. Et aujourd’hui, c’est fait. Et si j’ai réussi c’est grâce à pas mal de spéléos qui ont consacré du temps pour moi.

Merci à Rémy LIMAGNE de m’avoir inscrite alors que j’hésitais encore. Merci à toi également de consacrer autant de ton temps à l’E.F.S. Je pense que beaucoup d’entre nous sommes ou deviendrons initiateurs et moniteurs grâce à toi.

Merci à Claude FOURNIER, Jean-Luc FRONT, Albéric NÉGRO, David PARROT, Philippe PEPECK, Christophe PRÉVOT, Bruno SCHROETTER qui m’ont aidée à me préparer au niveau équipement et pédagogie.

Merci aux cobayes qui ont bien voulu que je les décroche pendant 2 mois : Pascal ADMANT dit Bubu, Myriam CASSARD, Dominique GILBERT, Gilles MEYER, François NUS et Léa VARNENOT.

Merci aux cadres du camp qui savent nous apporter leur expérience et qui s’investissent à fond dans leur passion. Ils savent également se rendre disponibles lorsqu’un camp se met en place. Merci également pour votre écoute et pour votre grande sympathie.

Et merci à ma maman, qui m’a soutenue également en venant pas mal de week-ends chez moi pour garder mes chats !