Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2000 > 21 - Mai 2000 > 21.1 - La FFS entre dans le 21ème siècle

21.1 - La FFS entre dans le 21ème siècle

Christophe PREVOT

On a fixé la naissance de la spéléologie française à l’année 1888, année de la première traversée de Bramabiau (Camprieu, GARD) par Edouard-Alfred MARTEL. Il fallut alors attendre 7 ans pour qu’une association se préoccupant exclusivement de spéléologie soit fondée ; la Société de Spéléologie créée par MARTEL en 1895 regroupait environ 150 personnes, scientifiques et gens de « bonne société », dont les principales préoccupations étaient la recherche scientifique et la possibilité d’aménagement des grottes pour le public.

En même temps qu’une association, MARTEL créa la revue Spelunca (1ère série jusqu’en 1900) dans laquelle les découvertes et les travaux étaient publiés...

Le 1er juin 1963, à Millau (Aveyron), la Fédération Française de Spéléologie (FFS) est née de la fusion de la Société Spéléologique de France (SSF) créée par Robert DE JOLY en 1930 sur les cendres de la Société de Spéléologie, dont les activités s’étaient arrêtées en 1914, et du Comité National de Spéléologie (CNS), fondé par Bernard GEZE en 1948, qui visait à réunir les spéléologues portés sur l’aspect sportif des explorations.

De 3 000 adhérents en 1964, notre fédération est passée à presque 8 000 aujourd’hui et l’ensemble de ses objectifs s’est fortement diversifié durant ces 27 dernières années pour ne plus s’occuper uniquement des aspects sportif ou scientifique des explorations mais aussi de protection du karst, de relations internationales, de préservation de l’accès aux cavités... Durant cette période Spelunca passa de sa 4ème série (1960-1981), à l’actuelle 5ème série (1981-) avec toujours pour buts d’informer les spéléologues des travaux et des recherches réalisées.

Mais le monde a changé et il semble que les systèmes proposés hier ne soient plus entièrement compatibles avec les nouveaux spéléologues français : nombreux sont ceux qui souhaitent pouvoir pratiquer la spéléologie au milieu d’un ensemble d’activités nouvelles avec, en particulier, le canyoning et bientôt (?) l’accrobranche, et qui perdent de vue la fédération et ses préoccupations.

C’est face à ces changements que la FFS vient de modifier sa politique de formation et d’information : nouvelle politique de formation avec la mise en place en 1999 de la réforme des stages de formation personnelle et de cadres, et nouvelle politique d’information avec le lancement cette année du Mémento spéléo, fascicule de 68 pages destiné à tous les nouveaux spéléologues, comprenant une fiche d’identité personnelle, une trentaine de pages sur la FFS et le reste sur la formation personnelle avec validation d’acquis, liste de cavités explorées...

Nous voici maintenant dotés de nouveaux instruments pour entrer de plain pied dans le 21ème siècle. Ces changements devraient permettre, avec l’aide des « anciens », de faire découvrir la spéléologie mais aussi de fidéliser les nouveaux.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0