Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2012 > 163 - Mars 2012 > 163.2 - Réunion de la grande région fédérale Nord-Est

163.2 - Réunion de la grande région fédérale Nord-Est

Daniel PRÉVOT et Jean-Baptiste PÉREZ

Depuis 2010, les 21 régions métropolitaines de la F.F.S. sont réparties en 4 « Grandes régions » informelles (entendez par là qu’il n’y a pas de statuts, pas de bureau,...) qui sont :

·  le « Grand Nord Est » qui regroupe les régions : Alsace (R), Bourgogne (B), Champagne - Ardenne (K), Franche-Comté (P), Lorraine (L), Nord – Pas-de-Calais (Y) et Picardie (T). Ce qui recouvre 23 départements.

·  le « Grand Nord Ouest » qui regroupe les régions : Bretagne – Pays de la Loire (H), Centre (N), Île de France (A) et Normandie (J).

·  le « Grand Sud Est » qui regroupe les régions : Provence - Alpes (D), Corse (V), Côte-d’Azur (Q) et Rhône-Alpes (C).

·  le « Grand Sud Ouest » qui regroupe les régions : Aquitaine (G), Auvergne (M), Languedoc Roussillon (E), Limousin (U), Midi-Pyrénées (F) et Poitou – Charentes (S).

Chaque année est organisée dans chacune de ces « grandes régions » une réunion permettant à l’équipe dirigeante fédérale de rencontrer les spéléos de base et de débattre avec eux de la politique fédérale actuelle et des projets d’avenir de la F.F.S.

La 3e réunion fédérale du Grand Nord Est a eu lieu samedi 11 février à la Maison lorraine de la spéléologie à Lisle-en-Rigault (Meuse) de 14 à 18 h. Elle a réuni 19 personnes : 1 d’Alsace, 1 de Bourgogne, 3 de Champagne-Ardenne, 1 de Franche-Comté, 9 de Lorraine (cela fait peu de représentants...) et 4 représentants du bureau fédéral (Laurence TANGUILLE, présidente, Jean-Pierre HOLVOET, vice-président, Éric LEFEBVRE, trésorier, et José PRÉVOT, trésorier adjoint).

L’accueil chaleureux du samedi matin, fut suivi d’un repas festif préparé par des spéléos cuisiniers improvisés. L’après-midi a été fort studieux.

Cette année parmi les nombreuses questions qui ont été évoquées, la plus importante fut sans doute la demande qui sera faite au ministère de délégation à la F.F.S. du canyonisme, dont notre fédération est le moteur essentiel. Actuellement, c’est la F.F.M.E. qui est délégataire de cette activité bien que ce soit la F.F.S. qui assure la formation des cadres (stages), la réalisation des supports logistiques (manuel technique,...), la promotion,... Ce fut aussi l’occasion de faire le bilan de l’action fédérale du mandat qui se termine.

Les membres présents du bureau fédéral ne purent répondre à la question posée concernant l’état d’avancement du projet de contrat dit « Assurance initiation hors milieu souterrain », dont ils semblaient d’ailleurs tout ignorer. Toutefois la réponse nous parvint deux jours plus tard à la fois par Jean-Pierre HOLVOET et par Dominique LASSERE, président de la commission assurances et auteur du projet (voir article ultérieur sur ce sujet).

Le repas festif du soir fut très apprécié. Il fut suivi de projections diverses par un petit groupe « couche tard et curieux » tandis que certains repartaient pour des raisons personnelles, familiales ou autres. Éric ZIPPER du groupe Alsace, a présenté des exercices de secours dans une ancienne mine (a priori de métaux divers) et des recherches de constructions souterraines de la guerre 14-18, allemandes bien organisées, et françaises. Christophe PRÉVOT a présenté un reportage promotionnel fort intéressant sur les carrières souterraines de Savonnières-en-Perthois pour inciter ceux qui ne connaissaient pas ou peu ce site à venir le découvrir.

Le dimanche matin, deux sorties sur le terrain étaient prévues :

·  Une exploration spéléologique du Rupt-du-Puits qui fut annulée à cause de la chasse. Les explorateurs se rabattirent alors vers le gouffre de la Sonnette dans les carrières souterraines de Savonnières-en-Perthois.

·  Une simple balade de découverte desdites carrières souterraines.

La balade permit à un petit groupe de faire quelques intéressantes observations (ou découvertes pour les néophytes) :

·  Des empreintes fossiles négatives de ripple-marks (cf. l’article de Daniel PRÉVOT dans Le P’tit Usania n°156 d’août 2011). Selon Jean-Baptiste, la présence d’oolithes et débris coquillés, comme les rides de clapotis, indique nécessairement une proximité de la surface, donc une zone de plage.

·  Les vestiges de l’usine allemande de V2.

·  Un chantier abandonné d’exploitation des carriers :

·  Des vestiges festifs des anciens carriers :

·  Des sculptures dues (a priori) à des spéléos, dont celle-ci de Laurent MORIN du C.S. de Montgeron (91) :

·  Dans le ruisseau de la Grande Viaille Supérieure, un crustacé cavernicole de la famille des isopodes Sphaeromidae : Caecosphaeroma burgundum Dolphus (selon Daniel) :

·  Grâce à Phillipe DAMIENS, nous avons trouvé en bordure d’un fontis à proximité de l’ex-entrée effondrée de la Sonnette, de magnifiques géodes de calcite. L’une d’entre elles contenait un cristal gros comme le pouce et de nuance bleutée, ce qui est, d’après Jean-Baptiste, très rare.
Ces cristaux sont au « plafond » et pourraient appartenir aux formations crétacées sus-jacentes à l’oolite caverneuse tithonienne de Savonnières. Toutefois une formation dolomitique surplomberait l’oolithe caverneuse et ferait jusqu’à 4 m de puissance. Des études et recherches sont envisagées par Jean-Baptiste pour comprendre tout cela. Certains cristaux sont dans des veinules, ce qui pourrait correspondre à une brèche grossière, mais ce n’est pas le cas des grosses géodes.
Il semble que ce sont les seules géodes observées dans ces carrières. Si une tierce personne en a déjà trouvées dans un autre endroit des carrières, nous serions intéressés par cette information.

·  Une ancienne champignonnière, exploitation en plates-bandes :

Ce fut un sympathique week-end qui lia travail administratif et explorations souterraines intéressantes et pleines surprises.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0