Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne

Arcana B : Mise en boite

Bertrand Maujean

Les montages que j’avais présentés dans les précédents articles n’avaient pas été conçus pour une adaptation dans un boitier particulier.

L’émetteur était contenu dans une boite plexo standard, le récepteur dans un boitier de récupération.

Voici quelques indications pour parfaire vos montages, et les intégrer correctement dans des boitiers adaptés aux conditions souterraines, notamment pour l’émetteur. Les composants viennent de Selectronic.

Liste de composants indicative, à modifier selon vos besoins. Pour vous éviter de rechercher les références :

Excel - 38 ko




L’émetteur

Le boitier : Le circuit a été rerouté pour tenir dans un boitier "Gainta G111" disponible chez Selectronic.

C’est un boitier en fonte d’aluminium, résistant aux chocs, muni d’un joint pour l’étanchéité. L’épaisseur d’aluminium va servir pour la dissipation des transistors.

L’antenne est celle décrite dans les précédents articles.

Vue de l’intérieur

Il n’y a plus de connecteur entre l’antenne et l’émetteur, ils sont solidaires. pour l’alimentation électrique, on a toujours une batterie externe.

Le CI rerouté pour ce boitier :

PDF - 30.8 ko
PDF - 13.9 ko



Les passes-fil : Les passes-fils avec presse étoupe. Compte tenu de la taille du boitier, il sont décalés. Pour que l’écrou intérieur soit à plat, il a fallu supprimer avec un ciseau à bois les rainures prévues pour glisser les circuits imprimés.



Les transistors : Situés en périphérie du circuit pour pouvoir les plaquer sur le boitier. On utilise une petite plaque pour chaque paire, avec juste une vis entre les deux (au niveau d’une rainure).

Deux des 4 transistors ont une plaque métallique non isolée et sont montés sur des isolants spécifiques.

On a mis un peu de pâte thermique.

Les pattes des transistors n’ont pas été coupées à la soudure, mais elles on été un peu pliés pour un bon placage.

Le refroidissement semble inutile avec mon antenne à ferrite (modèle JL Amiard, 7 barreaux 1x20cm avec 1000 tours de 0.8mm). Mais je compte explorer les antennes cadre sans noyau à résonance parallèle. Et j’ai déjà aperçu que ce type d’antenne fait chauffer les transistors.



Fixation des fils : On utilise des borniers 2 fils au pas de 5 mm. Ici, ce sont des modèles à visser avec sortie du fil horizontale. Ils ne sont pas pratiques compte tenu de l’encombrement des composants adjacents. Je vous conseille d’acheter des borniers 5 mm débrochables (2 pièces) également disponibles chez Selectronic [1]






Le récepteur

Le boitier : On utilise un boitier "Teko A4" en aluminium plié.



Face avant : Le dessin de la face avant est imprimé sur un transparent à l’imprimante laser (la même que pour faire mes typons). Le transparent est collé sur l’aluminium avec une colle transparente. Face avant en PDF :

PDF - 10 ko

La pile : On utilise un boitier pour pile à fixer par deux vis. Le boitier a des pattes pour souder sur un CI, qu’il faut couper. Et pour éviter un court circuit avec ces pattes coupées, on insère une petite plaque de plastique sous le boitier de pile (bouteille de boisson découpée).

le circuit imprimé : C’est le même que dans les articles précédents, il n’a pas été refait.

Notes

[1] (ce que je ferai moi même à ma prochaine commande...)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0