Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2013 > 177 - Mai 2013 > 177.1 - Première sortie du printemps et en camping

177.1 - Première sortie du printemps et en camping

Sabine VÉJUX-MARTIN (photographies : Jean-Luc FRONT)

Il y a quelques mois, j’avais demandé à Rémy Limagne de nous organiser une sortie spéléo dans sa région. Il a fallu trouver une date qui convienne à tout le monde... La sortie a finalement été programmée le week-end du 12 au 14 avril 2013. Nous pouvons dire que c’est une sortie inter-club nationale, l’objectif étant d’aller à la Borne-aux-Cassots.

Participants :

·  Sophie et Rupert Hohler du GAS (Groupe d’amis spéléo, Orléans) avec Léo, Alexis, Scarlett et Cyrus ;

·  Jean-Luc Front également du GAS ;

·  Rémy Limagne accompagnée de Geneviève du Spéléo-club du Jura ;

·  Philippe et Olivier Pepek, Édith et Ophélie du Groupe spéléo « Le Graoully » (Créhange) ;

·  Anne-Claire, Amandine et Boris Sargos du Groupe spéléologique Vulcain (Lyon) ;

·  Gérald Lacrouts de l’USAN ;

·  Sabine Véjux-Martin de l’USAN.

Vendredi 12 avril 2013, arrivée des spéléos. Gérald et moi arrivons les premiers au camping de Faye-en-Montagne (39). Il est dans les environs de 21 heures. Étant les premiers arrivés, nous récupérons les clés des 3 chalets.

Il est 22 h 30 lorsque les gars du GAS arrivent suivis d’Anne-Claire et de Boris. Le Graoully arrive plus tard aux alentours de minuit.

La météo modifie le programme. Il a plu pratiquement toute la semaine et la Borne-aux-Cassots est en crue. Le beau temps de samedi désamorcera celle-ci. Il est donc préférable d’aller faire la randonnée prévue le dimanche plutôt le samedi et d’aller sous terre dimanche.

Samedi 13 avril 2013 : réveil à 8 heures. Il faut être prêt pour l’arrivée de Rémy. Le petit-déjeuner se fait dans le chalet de Sophie et Rupert. À 15 dans un chalet à 5 places, il faut se trouver un petit coin pour déjeuner. Même le petit Cyrus essaie de se frayer un petit chemin avec son trotteur. Il avance et recule de quelques centimètres. Mais on arrive tout de même à s’en sortir. Il est 9 heures. Rémy arrive pour repartir aussitôt afin d’accompagner un groupe de Lyonnais à l’entrée d’une petite grotte dans le but de faire de la photo. En attendant nous préparons le pique-nique. Rémy veut nous emmener aux cascades du Hérisson. Ce fut une très belle promenade avec des cascades gorgées d’eau suite aux pluies.

Nous retournons au camping vers 18 heures. Maintenant, nous devons nous organiser pour préparer le repas. Les chalets ne sont pas conçus pour faire la cuisine à une vingtaine de personnes. Nous partageons donc la nourriture entre 3 chalets. Entre temps, Sophie se rend compte qu’il manque des sacs de nourriture. Elle percute « Mince, je crois qu’ils sont restés à Boiscommun ». Nous avons assez de pâtes, mais la sauce tomate est à Orléans. Nous voilà donc à chercher une solution. Nous demandons même à Rémy s’il ne voulait pas retourner chez lui pour de la sauce tomate, mais pourquoi ne pas demander au propriétaire. Sophie et moi partons chez celui-ci et revenons avec deux bocaux. Merci a lui !

L’apéritif se déroule dehors. Le fait d’être dans un camping, me donne l’impression d’être en vacances. Et le repas du soir se fait dans la salle de jeux, prêtée gracieusement par le propriétaire. La promenade nous a bien fatigués et il faut être en forme pour le lendemain. Les derniers vont se coucher aux alentours de minuit.

Dimanche 14 avril 2013 : lever à 8 heures sous le soleil et un ciel sans nuage. Le petit-déjeuner se fait toujours chez Sophie et Rupert. En même temps que certains déjeunent, d’autres préparent le pique-nique pour aller sous terre.

Il est 9 heures et il faut s’activer. C’est un peu chaotique. Il faut se réadapter au changement de programme dû à la météo. Après un départ assez précipité, nous arrivons à l’entrée de la Borne-aux-Cassots aux alentours de 10 heures. Ce qui est sympa, c’est que nous n’avons pas besoin de matériel juste les kits bouffe ainsi qu’une petite corde, au cas où.

Il y a encore de l’eau, mais ça passe. Rémy se lance en tête. Il a de l’eau pratiquement jusque sous les bras. Dans l’équipe, Léo et Olivier sont de la partie. Il faudra au moins les porter pour l’aller afin qu’ils ne soient pas trop mouillés et qu’ils n’aient trop froid pour la suite. Léo va sur le dos de Jean-Luc et Olivier sur les épaules de son papa. Le reste de l’équipe se mouille comme Rémy.

La visite est magnifique. Nous crapahutons dans de grandes salles. Rémy nous montre également au plafond un morceau de bois incrusté dans le calcaire. Il s’agit d’un résineux qui a beaucoup intrigué les spéléologues. Nous allons jusqu’à la salle des fleurs de gypses. Il est 13 h 30. Nous devons faire demi-tour car Rupert nous attend à 15 heures avec Alexis, Scarlett et Cyrus.

Sortie à 15 heures pétante sous un soleil et une chaleur que nous n’attendions plus. Arrivés aux voitures, nous constatons que Rupert nous a laissé un indice pour nous dire qu’il était passé par la Borne-aux-Cassots : une couche du petit Cyrus.

Quelques heures de route nous attendent. Il ne faut pas tarder à rentrer. Après quelques échanges conviviaux, nous nous quittons en laissant Rémy ainsi que Sophie, Rupert et Jean-Luc.

En conclusion ce fut un excellent week-end. Même si au départ la météo a inversé le programme. Un grand merci à Rémy pour avoir consacré un week-end pour nous et également un grand merci à toute l’équipe pour l’ambiance qu’elle a amenée afin de rendre cette sortie inoubliable.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0