Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2014 > 189 - Mai 2014 > 189.2 - Rajeunir un éclairage Duo

189.2 - Rajeunir un éclairage Duo

Christophe PRÉVOT

Actuellement, en terme d’éclairage, les spéléos ont le choix entre investir dans une lampe puissante à tarif élevé (Petzl Ultra Vario à 279 € pour 520 lm maximum - lm pour lumen - ou série Scurion, de la Scurion 700 Spéléo à 465 € avec 720 lm maximum à la Scurion 1 500 Spéléo à 775 € pour 1 600 lm maximum) ou rester avec un Petzl Modu’led 14 à 62 € dont l’éclairage, plutôt puissant, est trop diffus, ce qui conduit à une sensation de faible éclairage dans les salles, pour éclairer les puits ou voir quelque chose de lointain (et inutile, dans ces cas, de compter sur l’halogène de la Duo.).

L’entreprise anglaise CustomDuo propose des solutions pour rajeunir un éclairage Duo avec divers modules à DEL qui viennent s’insérer dans le traditionnel boitier Duo : Cranksy, Gecko v2 Side & Spot, Omni et Omni v4 disponible depuis mars 2014.

Pour ma part j’ai décidé d’investir dans l’Omni v4 qui, pour un prix de 70 £ (plus 4,25 £ de port, soit un total d’environ 95 €), propose un éclairage variable de 4 à 440 lm, ce qui met le lumen à 0,22 € (contre 0,54 €/lm pour l’Ultra Vario, 0,65 €/lm pour la Scurion 700 Spéléo et 0,48 €/lm pour la Scurion 1 500 Spéléo). Bref, le tarif est imbattable au vu de l’éclairage promis. Cela s’explique notamment par le fait que le module Omni v4 s’insère dans une lampe Duo existante, les autres (Ultra Vario ou Scurion) étant des lampes complètes avec bloc d’éclairage, fil, boitier d’accumulateur et accumulateur.

Les autres produits proposés par CustomDuo sont, à mon sens, moins intéressants car moins polyvalents que l’Omni v4, qui propose de nombreux modes d’éclairage, dont le plus puissant de la gamme CustomDuo. L’Omni v4 est équipé de deux DEL Cree XP-G2 S2 d’une température de couleur de 6 000 K (donc lumière du jour, blanche), mais elle peut être également livrée avec des DEL en version 3 000 K (donc lumière chaude, jaune) mais moins lumineuses.

L’Omni v4 est particulièrement simple à mettre en place : ouvrir le boitier Duo, enlever l’ampoule halogène, le module DEL et les deux ampoules de secours, insérer l’Omni v4 à la place du module DEL et refermer le boitier sans mettre le réflecteur argenté qui ne sert plus et gênerait la fermeture. L’Omni v4 est compatible avec tous les boitiers Duo, y compris ceux d’avant 2004 dont certains avaient une polarité aux bornes inversée.

La variation de l’éclairage s’obtient par bascule successive de l’interrupteur (mode 1 : 20 lm > mode 2 : 85 lm > mode 3 : 150 lm > mode 4 : 210 lm). Depuis le mode 1, un mode 5 de sécurité de 4 lumens est accessible par une double bascule rapide de l’interrupteur. Dès l’activation de ce mode, une diode rouge clignote de 1 à 5 fois pour indiquer le niveau de charge. Depuis les modes 2 à 4, le mode 6 dit de forte puissance est disponible par une double bascule de l’interrupteur. Il est à noter que le mode 6 propose soit un spot de 285 lumens soit un double spot de 440 lumens, le choix se faisant de manière « définitive » grâce au petit commutateur à deux positions A ou B situé sur la platine électronique. Enfin, il n’y a aucune perte d’énergie avec un module Omni v4 quand l’interrupteur est en position verrouillée.

J’ai donc eu l’occasion de tester mon tout nouvel éclairage lors du camp de Pâques du C.D.S. 57 auquel était couplé le premier week-end Jeunes de la LISPEL. Effectivement, la lumière est là, bien présente, et sans commune mesure avec les Modu’led 14 qui m’entourent. Par contre, qui dit puissance dit aussi besoin en énergie ! Ainsi, au bout de 4 heures où je m’amusais à passer d’un mode à l’autre, à éclairer le haut des puits de 20 à 35 mètres du gouffre d’Antona (Ain), je me suis retrouvé avec un éclairage très faible : mes accumulateurs NiMH de 2 700 mAh sous 4,8 V (13 Wh) étaient… bien vidés ! J’ai alors tenu à les tester jusqu’au bout, soit 3 h de plus jusqu’à ma sortie. Je disposais néanmoins d’un deuxième accu chargé dans la poche, au cas où... À l’inverse, les Modu’led 14 tenaient bien le choc avec quatre vraies piles de 1,5 V. En comparaison, l’Ultra Vario est livré avec un accumulateur Li-Ion de 2 600 mAh (ou bloc optionnel de 5 200 mAh) et les Scurion disposent d’un accumulateur Li-Ion de 5 000 mAh sous 7,2 V (36 Wh). C’est finalement là que tout se joue, dans la puissance des accumulateurs ou piles mis au bout de diodes puissantes et gourmandes !

En conclusion, je suis très satisfait de cet achat : la puissance est au rendez-vous avec un prix très attractif et défiant toute concurrence ! Par contre, je vais tester avec de vraies piles de 1,5 V pour voir si la tenue dans le temps est meilleure. Le concept reste très intéressant puisqu’il ne nécessite pas d’acheter des blocs spécifiques d’accumulateurs, de simples piles (ou accus) de type AA faisant l’affaire dans le boitier de piles de la Duo. C’est un point très positif que de pouvoir utiliser des piles traditionnelles qu’on peut acheter n’importe où, y compris à l’étranger, ou qu’on peut emprunter à un collègue.

Pour découvrir et acheter l’Omni v4 (ou un autre module) en ligne, consulter le site CustomDuo : http://www.customduo.co.uk/Pages/omniv4.aspx

Au besoin, je peux passer commande pour des membres du club qui souhaiteraient investir dans ce module (ou un autre) de CustomDuo.

2 Messages de forum

  • 189.2 - Rajeunir un éclairage Duo 13 mai 2014 21:15, par eric30

    Que voilà une excellente nouvelle, bien des possesseurs de vieilles Duo vont pouvoir leur offrir une seconde jeunesse avec cette formidable cure de jouvence.
    seule la durée d’éclairage parait un peu limite lors d’explos un peu poussées...mais bon a ce prix, celà reste tres attractif.

    Merci de nous faire partager cette "nouveauté".

    Eric30.

  • La suite, notamment sur l’autonomie avec de nouveaux accumulateurs dans le numéro 190 : http://usan.ffspeleo.fr/spip2129/sp...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0