Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2014 > 192 - Août 2014 > 192.3 - Une première aux 7 Salles

192.3 - Une première aux 7 Salles

Jean-Michel GUYOT

Pour celui qui vient dans une première tentative, mais tout de même gaillardement, il faut le faire. J’ai, dans mes clients de ce 29 juin, Lorrine et Cédric, deux jeunes amis que je connais par le boulot. On croise Bubu, avec aussi deux clients, mais qui semblent plutôt aux champignons qu’en spéléo, bien qu’ayant des casques sur la tête. Lorrine met mes coudières aux genoux, et ça lui va comme un gant. Les vraies genouillères sont dix fois trop grandes et laissées de coté, le casque taille 2 flotte également sur le chignon.

C’est pas fastoche, l’entrée numéro 1 n’incite pas à l’enthousiasme avec son étroitesse et le gabarit filiforme qu’elle requiert. Et donc, notre seule fille du groupe, épaisse comme un coton tige, s’enfile comme dans le chas de l’aiguille. Cela mérite nos encouragements. Nous partons comme des spéculums dans les boyaux des 7 Salles. Encore un test à passer dans la clé de serrure pour calibrer le tour de taille. Là, c’est lui qui trouve avoir un postérieur rembourré. La découverte de la grande salle rend déjà la visite plus intéressante. On n’est pas toujours serré. Mais la suite du chemin, sous le gros rocher en suspens, que l’on avait remarqué, remet immédiatement dans l’ambiance spéléologique. Il faut se lancer tête en avant, sur le ventre, dans une pente en descente et en marches d’escalier très hautes. Il faut un laps de temps pour réaliser une adaptation au relief. Mais avec la succession d’obstacles, on y prend vite goût. Le reste du circuit sera sans incommodité apparente. À la sortie numéro 2, Cédric fait remarquer avoir les épaules trop larges, façonnées par la musculation.

On retrouve Bubu avec ses clients et notre président à un apéro champêtre devant la grotte garage. À s’être massé le bide sur les caillasses pendant une éternité, il devient urgent de se le remplir, et nous abandonnons nos camarades pour faire le retour sur Nancy. Enchantés de leur exploration, à tel point, qu’ils en redemandent déjà une nouvelle pour le mois de juillet !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0