Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2017 > 229 - Septembre 2017 > 229.1 - Les spéléos dans une double cave

229.1 - Les spéléos dans une double cave

Jean-Michel GUYOT

À l’heure où l’on apprend que l’on va se faire virer du sous-sol de la piscine Nancy-Thermal à cause du projet Grand Nancy Thermal, tout le monde cherche un nouveau lieu d’habitation pour reloger le club et stocker le matériel.

Depuis 60 ans que j’habite dans le quartier Buthegnémont, je peux dire que je connais le coin, et que j’y ai usé mes fonds de culotte. Comme régulièrement je viens avec mes petits-enfants jouer dans cet immense parc privé et boisé avec des fantômes dans une maison hantée, un peu plus loin, il y a une grotte dans le plateau calcaire, l’idée me trottine dans la tête de faire là notre nouveau local. Certes ce n’est pas du neuf, comparé aux pièces carrelées, éclairées, équipées, chauffées que l’on avait. Ici il y a tout à faire, c’est pour l’instant une ruine... Je me mets en quête d’en trouver le propriétaire. Mes recherches me conduisent à l’accueil du Poney club de Nancy, une grosse bâtisse au centre du parc, où je rencontre un petit bout de femme quelque peu dynamique. J’entame des présentations timides pour tâter le terrain, et je creuse au fil des rencontres pour en arriver à une cohabitation avec le club de poney, gestionnaire de l’activité.

Sur ce site notre nouveau local comprend donc une aire encadrée par trois murs en fer à cheval. Dans le mur de gauche, s’ouvrent deux portes d’accès donnant à une grande pièce qui deviendra notre bureau. Les fenêtres sont défendues par des barreaux, le mur en face fait place à une fenêtre et une porte de grange donnant accès à deux très grandes caves voutées, le mur de droite soutenant le terrain naturel. Au-dessus, l’étage sert de manège pour les jeunes cavaliers et leur monture. Le tout est noyé dans un cadre verdoyant et dans un calme religieux.

J’attire l’attention de mes camarades de sous-sol que nous serons là à titre de colocataire précaire et révocable avec quelques règles à respecter. Mais en dehors de ça, nous y serons fin bien.

Que les travaux commencent !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0