Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2020 > 265 - Septembre 2020 > 265.5 - La grotte Ignorée (Alpette)

265.5 - La grotte Ignorée (Alpette)

Yann Gardère

Participants : Olivier Gradot (USAN) et Yann Gardère (CAF Albertville, 73)

Ce vendredi 31 juillet il fait beau, il fait chaud, très chaud et l’idée est d’aller se mettre au frais sous terre mais sans non plus aller très profond. L’idée retenue sera d’aller à la grotte Ignorée (réseau de l’Alpe) sur l’Alpette, excursion mêlant rando et spéléo. Une grande salle (salle des Cellules) avec un miroir de faille est présent et me fait envie depuis quelques années. N’ayant pas encore pu pouvoir programmer cette sortie, ça sera l’occasion .

Olivier est partant et nous attaquons la montée du col de l’Alpette. Cette montée avalée, nous partons à travers bois et prairies tout en traversant une partie du plateau, le G.P.S. nous guide et nous amène au pied d’une mini-falaise où plusieurs entrées nous attendent dont une avec un gros 128, cela semble l’entrée de la grotte Ignorée. Un méandre très ventilé quelques mètres au-dessus nous attire, aussi, afin de ne pas exclure cette possibilité, nous commençons par cette entrée mais, hélas, au bout d’une dizaine de mètres cela semble étroit et un gros bloc barre à moitié la galerie ; ça semble ne pas être là même si selon nos descriptifs cela pourrait y ressembler (mais en fait cela s’avéra que non). Nous tentons alors l’entrée 128, et au bout de 3-4 mètres un puits est là (qui d’ailleurs communique aussi par une autre entrée) mais pas d’amarrage tel que décrit dans des descriptifs, nous sortons... (quelle est finalement cette grotte, P40 ? Wanda ?...)

Finalement je reprends le G.P.S. et je m’aperçois que je l’ai mal programmé, du moins il y a une autre possibilité vers un autre 128... Nous pensons alors que nous sommes sur la fin de la salle de la grotte Ignorée et nous nous dirigeons alors vers l’autre zone où une entrée serait présente. Nous traversons une zone très karstifiée et trouvons rapidement un nouveau 128 qui, cette fois, est plus gros, ça sent bon .

Après quelques recherches c’est finalement sur la droite du 128 sous quelques blocs où il faudra se baisser quelque peu que se trouvera l’entrée !

Tout de suite on se relève pour être dans une galerie plus grosse, un ressaut qu’on pensera être le puits de 10 mètres sera la suite. Finalement il est franchissable en passant sous un gros bloc et après un mini-ramping nous trouvons le vrai puits d’une dizaine de mètres environ qui permet d’accéder à la salle. Celle-ci est grande, ébouleuse et tout en déclive, mais l’intérêt de la visite est incontestablement son miroir de faille qu’on aperçoit au loin, ses couleurs d’un mélange orangé et blanc qu’on distingue à mesure de son approche ; c’est probablement d’un genre unique.

Nous faisons quelques clichés afin de garder quelques souvenirs.

Au final, une bien jolie salle pas courante qui vaut le coup d’œil !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0