Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2001 > 34 - Juin 2001 > 34.2 - Fête nationale du nautisme des 12 et 13 mai 2001

34.2 - Fête nationale du nautisme des 12 et 13 mai 2001

Daniel PREVOT

Le succès rencontré par cette fête initialisée l’an passé (cf. Le P’tit Usania n°22 de juin 2000) en a naturellement entraîné sa reconduction cette année. Nancy compte encore parmi les sites phares de cette manifestation avec d’autres villes maritimes, en étant la seule ville éloignée des côtes françaises.

L’absence à Nancy de bords marins pour le déroulement de ladite fête en est même pour la cité de Stanislas une marque d’atypie. Notre participation en est une autre et j’ai du souvent répondre à de nombreuses questions relatives aux écoulements d’eaux souterraines. Certains de mes interlocuteurs ont ainsi « découvert » que le spéléologue dans son activité se trouve souvent confronté à des torrents, des cascades, des rivières plus calmes, voire des lacs aux rivages paisibles... et qu’il faut maîtriser, franchir...

Dans son projet initial, l’Office Municipal des Sports avait prévu de nous installer sous le Pont du XXe Corps à une extrémité du Port Saint-Georges où se déroulait une partie de la manifestation. En raison des travaux de ravalement de cet ouvrage, nous avons rejoint le site de l’an passé, à savoir le pont des Tiercelins à l’autre extrémité du port. Finalement ce fut une bonne chose, car la position du soleil relativement aux deux ponts rend pour nous celui des Tiercelins préférable à l’autre où nous n’aurions pas pu tenir.

Cette année comme l’an passé notre prestation fut fortement appréciée par des visiteurs très intéressés. J’ai pu compter plus de 100 baptêmes de montée-descente sur corde dont au moins 80 % d’enfants sous les regards admiratifs et parfois inquiets de parents attentifs. Nous avions équipé le pont de 3 ateliers : un de démonstration (équipé d’une seule corde et réservé aux seuls spéléos) et deux d’initiation (chacun équipés de deux cordes pour les extérieurs au club). Chaque candidat était accompagné dans ses manœuvres par un spéléo confirmé voire un cadre fédéral (il y en avait quatre en permanence à notre stand) garant de la sécurité et de l’enseignement technique. En moyenne on doit compter un quart d’heure par candidat (équipement, montée, descente, déséquipement) l’atelier faisant 4 à 5 m de hauteur. Ce qui fait en moyenne 8 candidats à l’heure. Nous avons fonctionné le samedi de 14 h à 19 h et le dimanche de 10 h à 13 h puis de 14 h à 19 h soit pendant environ 13 h, le compte est vite fait. Nous n’avons réellement pas « chômé ». Pour la spéléologie en général et les clubs locaux, notre prestation a constitué une excellente publicité !

Cette manifestation a réuni sur place 14 usaniennes et usaniens : Pascal ADMANT, Noëlle ANTOINE, Pascal CUXAC, Gaëlle DESCHIN, Nadège FAIVRE, Sylvie GOBERT, Patrick LIBERT, Marie MARTIN, Martial MARTIN, Christophe PRÉVOT, Daniel PRÉVOT, Éliane PRÉVOT, Roman SAPATSHEV et Cyril WIRTZ qui ont assuré en permanence l’animation du stand. Nous avons eu également la satisfaction des visites de 3 membres actifs : Jérôme CONTAL, Nicolas GARDELEIN et Bertrand MEAUJEAN ainsi que celles de 2 anciens : François BOUCHER et Alexis MOOG. Un grand merci à tous.

Le dimanche, BUBU (alias P. Admant, notre maître animateur festif) accompagné de sa guitare et de l’accordéon de sa compagne, nous a composé et chanté l’amusante comptine ci-dessous. Elle a même été diffusée par haut-parleur sur l’ensemble de la fête par l’administration générale (mes amis quel succès ! Le tub de l’été ou presque...) Je n’en ai noté que les paroles mais pas la musique :

La Spéléo / Au bord de l’eau
Avec Prévot / C’est rigolo

Avec l’USAN / Y’a jamais d’pannes
À l’A.S.N. / T’as jamais d’peine

Avec Martial / Pour les Sept Salles
C’est l’idéal / C’est l’idéal...

Eh oui ! Fidèle à ses amitiés l’Association Subaquatique de Nancy-Jarville était présente à notre stand où elle présentait également ses activités. Notre ami Michel BRUNNER s’est même souvent investi pour nous, en équipant de baudriers les futurs initiés. Pour le dimanche midi on lui doit l’organisation, aidé par quelques uns de nos membres, d’un barbecue très joyeux.

La presse locale fut aussi nulle que l’an passé dans ses articles où elle ne parle même pas de l’organisateur (l’OMS). Quant à nous, nous eûmes droit à un seul mot « spéléo » le dimanche matin pour qualifier nos activités annoncées partout par erreur sous l’appellation « escalade », ce que j’ai déploré. Mais cela est de peu d’importance et cette fête a connu globalement un très grand succès, ayant drainé plusieurs milliers de nancéiens. Le soleil printanier ayant été particulièrement généreux pour nous inonder de ses chauds rayons, de nombreux coups de soleil sans gravité heureusement furent observés chez les spéléos malgré l’ombre du pont, en raison de la réverbération par les eaux du port (heureusement que nous n’étions pas à l’autre pont...).

SOYEZ NOMBREUX L’AN PROCHAIN !

P.-S.

Photographies : Daniel PREVOT

Portfolio

Christophe et l'une de ses filles en démonstration ! (cliquer sur la (...) Christophe en plein repos... (cliquer sur la vignette pour obtenir (...)
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0