Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2001 > 36 - Août 2001 > 36.1 - Le XXIXe Rassemblement spéléo de Aillon-le-Jeune (suite du n°35 : (...)

36.1 - Le XXIXe Rassemblement spéléo de Aillon-le-Jeune (suite du n°35 : prolégomènes)

Daniel PREVOT

La réunion des Représentants de CDS

L’absence d’organisation prévue n’a pas empêché la réunion de se mettre en place progressivement. En présence du Président de la Fédération et du Directeur Technique National, ce sont 14 Présidents et Présidents-Adjoints représentants les CDS (06 Alpes-Maritimes, 07 Ardèche, 08 Ardennes, 48 Lozère, 54 Meurthe-et-Moselle, 55 Meuse, 65 Hautes-Pyrénées, 70 Haute-Saône, 77 Seine-et-Marne, 81 Tarn, 84 Vaucluse - 2 délégués, 91 Essonne et 93 Seine-Saint-Denis) qui ont débattu de sujets divers :

  • selon José PRÉVOT, les « cumulards comme lui » (sic) reçoivent de nombreuses informations en plusieurs exemplaires. Ceci est dû au fait qu’il n’y a pas de centralisation des envois pour des regroupements de documents mais que chaque commission effectue ses propres envois selon son propre listing.
  • les CDS signalent les difficultés qu’ils ont pour obtenir leurs statistiques départementales. Celles-ci sont en principe communiquées aux CSR. Il est proposé par un représentant la mise sur Internet des dites statistiques, ce qui pose selon le GTIF un problème de confidentialité.
  • au sujet des Écoles Départementales de Spéléologie, thème cher à notre DTN, il est fait mention d’une subvention fédérale possible et incitative de 5 000 F. Actuellement on compte seulement 5 ou 6 écoles dont celles des Alpes-Maritimes et de la Lozère qui nous exposent leurs expériences. En général la tranche d’âge visée est celle des 11 - 16 ans. L’une de ces écoles s’est fait payé 15 équipements (hors bottes) par son Conseil Général.
  • un dossier type « École Départementale de Spéléologie » est en préparation.
  • en Ardèche, un poste emploi jeune a été créé pour aider les clubs. Ce poste est actuellement rémunéré grâce aux subventions, avec l’espoir de pouvoir de dégager des bénéfices qui permettront de pérenniser le poste au delà des 5 ans.

La réunion des Représentants des CSR

Le Secrétaire général et le DTN ont accompagné dans leurs débats les 13 représentants des régions A Île de France, B Bourgogne, C Rhône - Alpes, F Midi Pyrénées, G Aquitaine, J Normandie, N Centre, D Provence - Côte d’Azur (3 délégués), K Champagne - Ardennes, L Lorraine et P Franche Comté.

  • l’essentiel des débats a porté sur 7 motions qui avaient été déposées par la région Midi Pyrénées, les décisions étant renvoyées à l’AG.
  • pour les dossiers Natura 2000 il est demandé que la Spéléo soit inscrite dans la liste des activités dans un environnement spécifique.
  • le certificat médical est rendu obligatoire à la première inscription à partir d’octobre 2001. Pour la plongée il devra être revu chaque année.
  • le terme « accrobranche » ayant été déposé par un groupement de professionnels, notre fédération ne peut l’utiliser. Dans les régions peu karstiques, ces activités peuvent être un complément intéressant. Pour l’instant la FFS ne s’en occupe pas et ces activités arboricoles qui utilisent nos techniques ne seront pas rattachées à une fédération par le MNJS avant 2003. La fédération de la montagne s’est également penchée sur le problème. Pour ce type d’activités dont l’appellation est à inventer, 2 types d’approche sont possibles : parcours d’aventure fixe ou progression dans les arbres sans élément fixe. Le but serait pour nous d’amener des jeunes à la spéléo par le biais d’activités ludiques. L’action viserait 2 axes : l’apprentissage des techniques de progression et le développement d’activités ludiques. La discussion s’achève sur la reconnaissance de la nécessité pour la FFS de se positionner relativement à une activité émergente qui utilise nos techniques de progression et la constitution d’un groupe d’étude auquel j’ai adhéré.

Assemblée Générale de la Fédération

Après le discours de bienvenue du maire d’Aillons, également spéléo, il fut procéder à une minute de silence à la mémoire des spéléos décédés dans l’année dont Philippe RENAULT, un des grands promoteurs et scientifiques de la spéléologie française. Puis l’AG fut déclarée ouverte à 9h30 en présence de 72 Grands Électeurs sur 90. Le quorum était donc largement atteint.

Le Président Joël POSSICH dans son rapport moral :

  • a fait part des difficultés administratives fédérales, et de l’énorme travail de réorganisation de l’administration fédérale réalisé,
  • a souligné la bonne motivation de l’ensemble du personnel,
  • a évoqué les nombreuses réunions et contacts dont avec d’autres organismes en citant comme exemple les contacts avec la Fédération des Auberges de Jeunesse afin de faire bénéficier nos adhérents des mêmes tarifs, ainsi que ceux avec la FFESSM en ce qui concerne la plongée,
  • a déploré la lente érosion des effectifs de la Fédération depuis 1996 qui a pour effet l’augmentation de l’âge moyen.

Ce rapport a été suivi par celui du secrétaire général Bernard LIPS :

  • ogiciel de gestion pour la bibliothèque fédérale semblable à celui de la bibliothèque de la SSS a été acheté,
  • le descendeur n’a pas été envoyé à tout le monde suite à un dysfonctionnement interne,
  • école de plongée souterraine vient d’être créée.

Laurence TANGUILLE nous a fait le compte-rendu de l’enquête qu’elle a menée concernant l’opportunité de création d’une Journée Nationale de la Spéléologie. Sur 78 CDS contactés, 37 ont répondus dont 14 favorablement à l’établissement d’une telle journée. En ce qui concerne les diverses actions promotionnelles en faveur de la spéléologie conduites par les uns et les autres, 50 % des répondant affirment réaliser des actions de sensibilisation, 10 % ne font rien, 13 % ont fait mais ne font plus. Ces actions sont le fait des clubs dans 24 % des cas. Une certaine préférence serait pour en fixer la date en automne. La première en date aura lieu en 2002. Un budget sera débloqué pour cela.

Votes divers (dans l’ordre : pour, abstentions, contre) :

    adoption du règlement antidopage imposé par le Ministère : 52 - 5 - 4,
  • adoption du RI de la COMÉD : 50 - 5 - 7,
  • élection à l’unanimité de Annick MENIER (72 sur 72) au poste vacant de féminine au CD (Nelly BOUCHE, l’autre candidate, a obtenu 51 voix sur 72),
  • élection à l’unanimité de Jean-Michel OSTERMAN, Président de la COMÉD, au poste vacant de médecin au CD,
  • élection de Pierre CALLOT (69 sur 72) au poste « jeune » du CD,
  • élection des vérificateurs aux comptes pour l’exercice à venir de Jacques ROMESTAN et HACHET à l’unanimité,
  • la candidature de Claude MOURET à la présidence de l’UIS a été approuvée à l’unanimité

Le bureau a décidé l’envoi aux Préfectures et DDJS, d’une lettre de retrait de reconnaissance des CDS dont la mise en conformité avec les statuts fédéraux n’aura pas été effectuée avant l’AG de 2002. Parmi les 76 CDS actuels, 13 sont concernés. C’est une des retombées de la lettre que j’ai adressée au bureau en février 2000 concernant une affaire lorraine réglée à l’amiable depuis.

Michel DECOBERT, Roger LAURENT, Claude RAYNAUD et Philippe RENAULT (...) ont été nommés membres d’honneur et se sont vus remettre une plaque d’honneur à la fin de l’AG.

Le prix Frédéric HAMMEL (10 000 F) a été décerné au Système NICOLA, et le prix MARTEL - DE JOLY a été décerné à l’association Aventures Karstiques Lointaines pour ses travaux en Chine.

Toutes nos félicitations aux heureux récipiendaires.

P.-S.

Lire les Prolégomènes dans Le P’tit Usania n°35

Photographies : Daniel PREVOT

Portfolio

L'USAN avec ses amis du CAF de Nice, Henri ZANINETTI, Denis WELLENS (...) la salle lors de l'Assemblée générale (cliquer sur la vignette pour (...) Le bureau fédéral 2000 (cliquer sur la vignette pour obtenir l'image en (...) Les récipiendaires (cliquer sur la vignette pour obtenir l'image en (...)
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0