Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2003 > 64 - Décembre 2003 > 64.2 - Le 4e Festival Lorrain de l’Image Souterraine de (...)

64.2 - Le 4e Festival Lorrain de l’Image Souterraine de Thionville

Daniel PREVOT

À l’occasion du 4e Festival Lorrain de l’Image Souterraine et du 149e séminaire de Spéléologie de la LISPEL, nos amis mosellans ont organisé à Thionville, samedi 18 et dimanche 19 octobre, le 1er Festival Transfrontalier de l’Image Souterraine. Il est vrai que Thionville, ex-villa carolingienne lieu de villégiature de Charlemagne, située à proximité à la fois de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne , présente bien des atouts d’internationalité.

C’est donc en présence et avec la participation d’une centaine de spéléos (ou membres du milieu spéléo, parents et amis) des 4 pays voisins (Allemagne, Belgique, France et Luxembourg), que s’est déroulée cette manifestation bien soutenue par la ville d’accueil. L’ex-casino municipal, en plein centre ville, en fut le lieu principal de déroulement.

Au rez-de-chaussée étaient exposés de nombreuses photos : celles des candidats au concours photo du festival bien sûr, mais aussi toute une collection sur les chauves-souris de la grande région présentées par la CPEPESC-Lorraine (Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement du Sous-sol et des Chiroptères de Lorraine). Dès l’entrée du casino, on pouvait admirer une gentille collection originale d’objets se rapportant aux chauves-souris (T-shirts, autocollants, pin’s, bijoux, briquets, stylos... hors Halloween ou Batman) de Mme Florence HELLER. Quelques stands de vente (livres et matériels) complétaient avec bonheur l’exposition ouverte dès 10 heures le samedi.

Samedi à 11 h 45 eut lieu l’inauguration officielle par Monsieur le 1er Adjoint au Maire de Thionville, Monsieur le représentant du Conseil Général de Moselle, Jean-Luc METZGER (Président de la LISPEL) et Jean-Paul COUROUVE (Président du CDS-57) en présence de nombreux spéléos invités, suivie du pot de l’amitié offert par la mairie.

À 14 h 30 commençaient les conférences scientifiques :

  1. Les impacts environnementaux des travaux miniers dans le bassin ferrifère lorrain par Alain DEVOS, Maître de Conférence au département de Géographie de l’Université de Reims, Président de la Commission Scientifique de la LISPEL.
  2. Les carrières du Perthois, un site majeur pour l’hibernation des chauves-souris en Lorraine - Un exemple de collaboration et d’échanges de connaissances entre spéléologues et naturalistes sur le terrain par Nadine JEANDEAU et Matthieu GAILLARD de la CPEPESC.

À 20 h 30 et après un excellent repas pour une somme très modique pris à l’Auberge de Jeunesse de Thionville, nous pûmes assister à la projection de divers films :

  1. Un autre monde (7 min) de Luc-Henri FAGE (France) : Intéressant documentaire sur le monde souterrain dont le seul défaut est d’être d’une faible durée. Il est à conseiller pour les écoles et les séances grand public.
  2. Solo (35 min) d’Andy SPARROW (Angleterre) : Histoire auto-racontée de la découverte en solitaire d’une merveilleuse cavité par un spéléo très aventurier. Le suspens est permanent. Le film nous fait revivre des situations, des angoisses et émotions que nous avons tous ressenties un jour ou l’autre au cours d’incursions souterraines. C’est réellement un excellent film que les spéléos ont très applaudi.
  3. À l’eau de la Rose (35 min) de Simon CHAREST (Québec) : Ce film roman nous présente une rétrospective en superposition des événements qu’a vraisemblablement vécu cette magnifique rivière canadienne dite la Rose, depuis ses propriétaires d’autrefois les indiens, jusqu’à nos jours où les amateurs de canyons en ont pris possession. C’est l’occasion de nous montrer de splendides vues de descente d’un superbe canyon aux impressionnantes cascades.
  4. Spéléus (30 min) de Pierre BEERLI (Suisse) : Auteur de Maléfices, un autre film fantastique qui avait déjà séduit les spectateurs lors de sa projection il y a plusieurs années à Metz, l’auteur semble se confirmer dans le genre : des spéléos en quête d’aventure franchissent la porte du temps et se retrouvent à l’époque des hommes de Cro-Magnon. Du grand comique qui ne lasse jamais. Ce film très bien monté a été très applaudi.
  5. Arhot, géant des steppes (35 min) de Michel LUQUET (France) : Film reportage et montage réalisé à l’occasion de l’expédition spéléologique française organisée en Mongolie il y a quelques années (2 ou 3 ?) et dans lequel on reconnaît avec satisfaction plusieurs ténors de la spéléologie française (Richard MAIRE, Georges MARBACH, Jean-François PERNETTE, Jacques SAUTEREAU-DE-CHAFFE...).
  6. Vizi zéro (30 min) de David GUEULETTE (Belgique) : Film reportage sur le vif de diverses plongée souterraines délicates dans des siphons boueux et étroits offrant peu de visibilité. Un grand bravo aux plongeurs belges.
  7. Pétard mouillé (16 min) de Robert LEVÊQUE (Belgique) : Film reportage sur le vif d’une séance d’élargissement à l’explosif d’un siphon. C’est un document d’archive.

Le dimanche eurent lieu 2 conférences scientifiques :

  • le matin : Spéléo, le sport au service de la science par Patrick CLERC, archéologue membre de l’ASEPAM (Association Spéléologique d’Étude et de Protection des Anciennes Mines de Sainte Marie aux Mines) et du SCM (Spéléo Club de Metz), et Pierre FLUCK de l’ASEPAM.
  • l’après-midi : Archéologie minière dans le massif vosgien par Alain WEBER membre de la SESAM (Société d’Étude et de Sauvegarde des Anciennes Mines d’Épinal) et de l’USAN.

Les films du samedi soir passèrent également toute la journée du dimanche.

Ce festival vit la présence de 8 membres de l’USAN (Noëlle ANTOINE, Pascal CUXAC, Patrick LIBERT, Jean-Luc METZGER, Maude OYE M’BEGA, Christophe, Daniel et Éliane PREVOT). Il vit également défiler quelques 400 visiteurs hors milieu spéléo.

En fait, ce festival marquait le milieu, le point fort, d’une manifestation beaucoup plus ample qui s’est étalée tout le mois d’octobre avec :

  • une exposition permanente à la Bibliothèque de Thionville d’ouvrages relatifs aux chauves-souris,
  • une animation et exposition par la CPEPESC, autour du thème de la chauve-souris
  • l’organisation de sorties découverte du milieu souterrain pour les écoles primaires en partenariat avec l’USEP de Moselle.

Un grand bravo à tous les acteurs de cette manifestation parfaitement réussie qui sert à la promotion de la spéléologie !

P.-S.

À voir en images sur : la galerie des Photos spéléo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0