Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2004 > 66 - Février 2004 > 66.4 - Week-end Initiation

66.4 - Week-end Initiation

Noëlle ANTOINE

Le rendez-vous pour le départ de ce week-end Meuse était fixé au local le samedi 24 à 9 heures. Etaient présents : Aline COFTIER, Patricia GENTIL, Blandine et Christophe PASSETEMPS et l’encadrement, Pascal CUXAC et moi-même. Direction Lisle-en-Rigault pour déposer nos affaires à la MLS puis Savonnières-en-Perthois où nous décidons d’équiper le gouffre de la Sonnette.

Pascal équipe le grand puits puis je m’installe pour faire descendre Blandine et Christophe pour qui c’est une grande première alors que Pascal assure par le bas. Accompagnée d’Aline et Patricia j’équipe la seconde entrée et nous descendons tranquillement rejoindre les autres. Il nous faut remonter car nous avons rendez-vous à 14 heures avec Pierre-Alain CABANES, Damien COËT et Émilie REGNAULT à l’entrée du village de Savonnières. Ceux qui ont pris l’option de remonter par le grand puits arrivent en haut complètement trempés ! Après avoir mangé et fait l’aller et retour pour récupérer nos 3 compères, nous redescendons dans la Sonnette, les uns par le grand puits, les autres par la seconde entrée (vous remarquerez : on y croit ! la Sonnette 2 fois dans la journée !!) : on se croise et on remonte.

Rassemblement des troupes et direction l’Avenir ! Mais il se fait tard et le deoux bruit de l’eau qui tombe dans le premier puits nous incite à renoncer : la plupart d’entre nous sont mouillés et grelottants... Nous rentrons donc à la MLS. Une bonne douche chaude, l’apéritif, un repas bien spéléo et il n’y paraît plus (si Pierre-Alain fait parti des convives pensez aux oignons !).

Au petit-déjeuner nous prenons la décision de faire le Nouveau-Réseau. En route pour de nouvelles aventures qui commencent par une doline et une main courante : les 2 bottes dans la boue et jusqu’au genoux ! Attention... ça glisse ! Le puits de 12 mètres se fait à la queue leu leu puis c’est la chatière, un passage assez sympa à 4 pattes, un petit méandre et nous voilà dans le collecteur : à droite le siphon aval et à gauche on remonte le collecteur jusqu’au siphon amont (moi, je vous attends ici...) et c’est le moment du retour : les obstacles sont franchis les uns après les autres et nous voilà à l’extérieur, bien boueux mais heureux (enfin... j’espère !).

La prochaine fois : Rupt-du-Puits et Avenir, si le temps le permet !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0