Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne

67.5 - Normes E.P.I.

Daniel PREVOT

En ce qui concerne les Équipements de Protection Individuelle (EPI) utilisés par les spéléos (harnais, matériels mécaniques, casques...), les textes réglementaires transposant la Directive Européenne 89/686/CE, ainsi certaines dispositions complémentaires du Code du Travail, interdisaient leur prêt ou location à qui que ce soit (à l’extérieur comme à l’intérieur des clubs !) rendant de ce fait impossibles toute action d’initiation... L’établissement d’une norme devenait de ce fait nécessaire. La FFS a été invitée (de même que la FFME, le CAF, des fabricants, des professionnels du plein-air...) à participer à l’élaboration d’une norme.

La norme AFNOR XP S 72-701, concernant les EPI est à présent pratiquement prête et attend d’être officialisée (ce n’est pour l’instant, qu’un document dit de travail, mais il est très élaboré). Le texte présenté ci-dessous n’est qu’un résumé réalisé uniquement dans un but informatif, il ne peut en aucun cas remplacer la notice qui sera publiée après l’officialisation.

La norme définit pour chaque matériel concerné :

  • la durée de vie
  • la maintenance et les conditions de stockage
  • les facteurs de mise obligatoire au rebut
  • le contrôle (modalités ; contrôleur ; fiches de suivi)

En bref :

  • Matériels mécaniques (bloqueurs, descendeurs, mousquetons, connecteurs) :
    1. durée de vie illimitée en ce qui concerne les parties métalliques
    2. interdiction de contact avec tout produit corrosif
  • Casques - Harnais - Cordelettes - Cordes :
    1. durée de vie limitée à 5 ans d’utilisation
    2. interdiction de contact avec des agents chimiques (acides, huiles, solvants)
  • Longes - Sangles - Anneaux de sangle :
    1. durée de vie limitée à 3 ans d’utilisation
    2. interdiction de contact avec des agents chimiques (acides, huiles, solvants)

La norme distingue 2 types de contrôle :

  1. le contrôle de routine : avant et après chaque mise à disposition
  2. le contrôle complet : au moins annuel

Ces contrôles sont effectués par un contrôleur qui est une personne désignée par le propriétaire (e.g. le club) dont les compétences sont reconnues soit par un diplôme (d’état ou fédéral) ou pouvant justifiant d’une expérience de contrôleur d’au moins 2 ans... Un registre doit être tenu à jour concernant le suivi individuel des matériels (une fiche par appareil).

Au niveau du club, nous avons en gros toujours été conformes avec cette future norme. Il ne nous reste qu’à réaliser le registre, actuellement absent, mais qui sera immanquablement réclamé par les « experts » en cas d’accident survenant à une personne à laquelle on aura confié du matériel.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0