Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2004 > 68 - Avril 2004 > 68.1 - Week-end Canyon

68.1 - Week-end Canyon

Boris SARGOS

Dans le cadre du stage EFC organisé par Jean-François DIENIS (Dunkerque) et Anne-Claire SARGOS (renseignements sur le site officiel : www.efcanyon.net/cal2004.htm), le week-end du 26 au 28 mars avait été planifié pour une première reconnaissance des canyons du Jura. L’hébergement s’est fait dans notre camping-car, au bord de la Bienne.

Nous sommes donc arrivés le 26 à minuit au site de Pissevieille qui a été notre point de base pour le week-end.

Pissevieille : Départ assez tard le matin (vers 11 h) afin de bénéficier du maximum de soleil une fois dans le canyon.

Ce canyon typiquement jurassien (froid et humide) est vraiment du genre aventure. Comme il est peu fréquenté, quasiment aucun équipement n’est en place (équipement sur arbre). On trouve néanmoins quelques spits çà et là, curieusement placés à des endroits où la corde frotte immanquablement. Une bonne gestion des frottements permet tout de même de descendre en sécurité sans avoir à poser de spits supplémentaires.

Le débit ayant été assez modeste (ce qui est déjà beaucoup pour ce canyon toujours à sec dès le printemps), la descente s’est passée sans encombre, tout doucement afin de repérer les échappatoires et les éventuelles difficultés que pourraient rencontrer les futurs stagiaires. Le soleil, notre compagnon du week-end, bien que très généreux, n’a pas pu faire fondre la couche de glace qui recouvrait la roche comme les vasques (jusqu’à un demi-millimètre). Il nous a offert en revanche un spectacle magnifique, éclairant complètement la vallée de la Bienne, que nous avons dominée tout le long de la descente. Pissevieille, avec ses belles verticales, était donc ce jour là un superbe canyon. Et un certain Jef a même pu jouer avec l’eau (glacée puisque issue de la fonte des neiges) en s’offrant trois jolis sauts (le fou !).

La Blénière : Départ sans se presser du site de la Blénière vers 13 h 30 (heure d’été) pour ce petit - mais super - canyon aérien qu’est celui de la Blénière.

Sa partie terminale (celle que nous avons faite) est un enchaînement de cinq cascades, dont la dernière traverse une très jolie marmite suspendue. Le soleil étant toujours bien présent, et - fait assez rare - l’eau aussi, on peut dire que les conditions étaient idéales. Avec trois équipiers et trois cordes, la descente fût intense et rapide, même s’il a fallu installer des mains courantes en raison du caractère excessivement glissant de la roche. On peut dire que de ce point de vue là, le canyon n’est pas trop mal équipé. La dernière cascade étant arrosée, on a pu en profiter pour prendre une courte douche en descendant, avant de se faire dorer au soleil une fois en bas. Encore une superbe journée, avec ce canyon qui reste décidément un de nos préférés du secteur !

P.-S.

À découvrir en images sur : la galerie des Photos spéléo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0