Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2004 > 68 - Avril 2004 > 68.2 - L’USAN visite le Canyon !

68.2 - L’USAN visite le Canyon !

Christophe PREVOT

Tout a débuté lors des Expéditions PLT2003 : nous avions pour objectif de parcourir toutes les grottes de Pierre-la-Treiche, voir tous les passages existants... Or il se trouve que dans la grotte Ste Reine il y a avait une étroiture particulièrement ardue entre la Salle des Draperies et le Canyon. Si ardue que les plus maigres ou les plus téméraires d’entre nous (Pascal CUXAC, Pascal ODINOT, Cyril WIRTZ...) n’arrivaient pas à la franchir.

Le 1er novembre 2003 nous nous sommes donc attaqué à cette étroiture pour l’élargir. Cette première séance fut quelque peu décevante car je pensais que nous avancerions beaucoup plus rapidement... Le 7, à l’occasion de sa soutenance de thèse intitulée « Karstification et capture de la Moselle (Lorraine, France) : Vers une identification des interactions » (lire le compte-rendu dans Le P’tit Usania n°64 de décembre 2003), Benoît LOSSON, qui a travaillé sur la grotte Ste Reine récemment, m’a confirmé ne pas avoir réussi à passer malgré, qu’il m’en excuse, sa frêle constitution... Puis il y eut une séance le 13 décembre suivie du 21 février et nous devions nous retrouver nombreux le 6 mars.

Ce jour-là il n’y avait que Pascal ODINOT au local et nous avons retrouvé Marie et Cyril sur place. J’avais indiqué à Pascal que Marie avait failli franchir l’obstacle en février mais qu’après une séance de travaux nous n’étions plus très frais ni motivés... Parvenu devant l’étroiture Pascal a décidé de s’y attaquer. Après quelques efforts il s’est retrouvé dans le Canyon ! À son tour Cyril est passé de l’autre côté : la position était alors beaucoup plus confortable pour élargir encore le passage : c’est que je suis un peu enveloppé, moi ! Après un premier tir Marie passa à son tour mais malheureusement c’était encore un peu trop étroit pour ma cage thoracique (de boby-builder, dirons certains...). Après un ultime tir, je finis par accéder enfin à la galerie tant convoitée ! Là, nous posons nos yeux sur des spéléothèmes (draperies, stalactites, stalagmites, piliers, coulées...) qui sont restées dans l’obscurité depuis fort longtemps. Pas de traces noires au plafond, pas de graffitis sur les parois... ce n’est pas de la première et pourtant...

Voilà qui conclut nos tribulations à Ste Reine. Dorénavant nous pouvons dire que nous passons partout ! Partout ?...

Pour découvrir cette ultime séance en images, consultez le site des Photos Spéléos, rubrique Grottes et gouffres, grotte Ste Reine : photos.speleo.free.fr/category.php ?cat=52&expand=51,52

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0