Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2004 > 70 - Juin 2004 > 70.3 - Un week-end de Pâques dans le Doubs

70.3 - Un week-end de Pâques dans le Doubs

Pascal CUXAC

Le vendredi 9 avril, Pascal (Odinot), Noëlle et moi-même (ben oui, ça commence toujours pareil !) allons passer ce long week-end de 3 jours dans le Doubs. La météo est maussade et cela est peu réjouissant car nous partons pour 3 jours de camping : tous les gîtes et refuges étant complets nous avons optés pour le camping d’Ornans. Mais comme le fait remarquer Pascal (O.), c’est un camping 3 étoiles, donc de luxe !

Après avoir suivi les indications de Pascal (O.) je m’engage dans le camping : bizarre, il y a des bâtiments partout, une grosse barrière qui interdit tout passage et un gardien en uniforme ! Oups, ce n’est pas le camping mais l’usine Alstom !!

Un peu plus loin, nous trouvons le camping ou l’accueil est surprenant puisqu’il n’y en a pas ! (accueil entre 9h et 10h30 seulement). Pas grave on s’installe ; c’est effectivement le luxe annoncé par Pascal (O.) puisqu’il y a un bloc sanitaire avec douches et WC ! Comble du luxe, il y a du papier toilette dans les WC, mais bien coincé dans le distributeur, il faut déchiqueter le rouleau avec les ongles pour avoir quelques lambeaux de papier !

Samedi nous partons pour La Légarde. Le trou est déjà équipé et des spéléos dijonnais se préparent à descendre en installant un deuxième équipement. Cela commence à faire beaucoup de monde pour nous ! Solution de repli, nous allons faire le Gouffre de Morey. C’est une agréable cavité qui ne comporte que deux petits puits mais qui descend à -109 m, la plupart du temps en interstrate. Nous finissons la journée par une belle promenade au Cirque de Consolation ou nous montons jusqu’au porche de La Grande Grotte, exsurgence du Lançot. De retour au camping le soir, nous goûtons au luxe du 3 étoiles : une bonne douche chaude ; enfin, il faut tâter de l’eau froide (qui est glacée) pour s’apercevoir que l’eau chaude est moins froide ! Après un DÉLICIEUX repas pris sur une belle table en bois (le luxe on vous dit !) Pascal (O.), le sportif de l’équipe ira supporter l’équipe de foot d’Ornans.

Dimanche, levé de bonne heure pour aller à La Légarde avant qu’il n’y ait du monde. Beau trou, assez vertical jusqu’à la trémie. A -130 m la trémie est un véritable labyrinthe ou nous explorons toutes les possibilités avant de trouver la bonne. D’abord un passage étroit qui donne dans une petite salle concrétionnée. Là une deuxième étroiture en forme de toboggan se présente à nous. N’hésitant pas (ça doit bien glisser avec la Texer) je me glisse dans le passage les pieds en premier et avec entrain ! mais l’arrêt est brutal, ma calbombe c’est mal positionnée et avec l’élan, je suis bel et bien coincé les pieds dans le vide ! Après quelques efforts Pascal (O.) m’aidera à m’extraire de cette situation ridicule (mais si, mais si). Pascal (O.) va voir l’étroiture suivante avant que nous décidions de remonter. Le lundi matin, un soleil radieux nous accueille à notre sortie de la tente : tant mieux, cela va faire fondre le givre de la nuit. On enlève les glaçons des bols et après un bon petit déjeuner nous partons en randonnée. Durant notre périple nous verrons la Grotte de la Dame Verte (au sol glissant, n’est-ce pas Pascal C. ?) et la Grotte de Plaisir-Fontaine. De retour à Ornans vers 17h00, il est temps de plier les tentes et de rentrer à Nancy.

Ce fut un fort agréable week-end !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0