Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2004 > 76 - Décembre 2004 > 76.9 - Nouveau record du monde : Krubera Cave, -2080 m !

76.9 - Nouveau record du monde : Krubera Cave, -2080 m !

par Alexander KLIMCHOUK

Au nom de l’Association Spéléologique d’Ukraine (ASU), j’ai le plaisir d’informer les spéléos du monde entier d’un événement historique : le premier gouffre mondial supérieur à 2 000 m est désormais une réalité. La limite des 2 000 m de profondeur a été vaincue à Krubera Cave (massif d’Arabika, Caucase occidental, Abkhazie) lors de la 3ème expédition du projet « L’Appel des Profondeur », du 1er au 28 octobre.

L’expédition, dirigée par Yury Kasjan, était composée de 9 spéléologues ukrainiens, représentant les clubs de Yalta, Kiev, Kharkov et Uzhgorod (Igor Ishchenko, Sergey Bogutsky, Dmitry Furnik, Kirill Gostev, Ilja Lapa, Ekaterina Medvedeva, Emil Vash et Vladimir Djachenko). L’objectif principal était de continuer l’exploration de la nouvelle partie découverte en août, lors de la précédente expédition de l’ASU, lors de laquelle le record de profondeur avait été établi à -1 825 m. À partir du camp de -1 645 m, derrière le premier siphon, un groupe de 5 spéléos a exploré un départ majeur à partir de la branche principale, quelques dizaines de mètres au-dessus du siphon terminal. La partie nouvellement explorée, baptisée « Windows », consiste en une série de passages inclinés et de puits verticaux (jusqu’à 40 m), qui forment une structure complexe en plan et en coupe, pour une longueur totale de 1 070 m et une dénivellation de 290 m.

Aucun cours collecteur n’a été rencontré jusque là. La nouvelle partie se termine par une salle sèche (baptisée « Game Over »), obstruée par des sédiments sableux et argileux. Il existe de nombreux départs latéraux dans « Windows », ce qui offre de bons espoirs pour la prochaine exploration, y compris un gain en profondeur.

À partir d’un levé topographique standard de la partie post-siphon après -1 440 m, réalisé lors des expéditions d’août et octobre (compas Suunto & clinomètre, distancemètre laser DisoLite ; BCRA Grade 3-4), raccordé à la précédente topo ASU de l’ensemble de la cavité, la profondeur totale du gouffre est estimée à -2 080 m. La cote -2 000 m et le point le plus bas ont été atteints le 19 octobre.

Avec l’orifice situé à 2 250 m d’altitude, le point bas du gouffre atteint l’altitude de 170 m au-dessus du niveau de la mer, mais il n’atteint pas encore le niveau de la zone phréatique. Le système est relié, hydrologiquement, avec des sources importantes situées à 1 m et 50 m d’altitude, sur la côte de la mer Noire, à une distance de 13-16 km, ainsi qu’avec des sources sous-marines. Un gradient aussi faible (moins de 170 m pour 13 km) évoque la faible résistance hydraulique des parties basses du massif, ce qui s’explique probablement par des conduits bien développés au Pléistocène, lorsque les niveaux marins étaient bas et le niveau de bas plus bas qu’actuellement.

L’exploration du premier -2 000 mondial constituait l’objectif final du projet « L’Appel des Profondeurs » lancé par l’ASU au cours des 4 dernières années. Le record du monde de profondeur a une première fois été établi à -1 710 m par l’expédition ASU de janvier 2001. Cette année, un gain en profondeur de 370 m a été accompli, ce qui est unique dans l’histoire des gouffres profonds. Bien que l’objectif ait été atteint, le projet « L’Appel des Profondeurs » a encore beaucoup de travail à accomplir pour achever l’exploration de Krubera Cave et pour « donner naissance » à un autre -2 000 m dans le massif d’Aladaglar, en Turquie, autre projet d’étude...

Les expéditions du Projet ont été, cette année, soutenues par la National Geographic Society.

Alexander Klimchouk, chef du Projet, Président de l’ASU

(traduction : Jean-claude Frachon)

1 Message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0