Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2005 > 82 - Juin 2005 > 82.3 - Un petit tour par la Chenau

82.3 - Un petit tour par la Chenau

Pascal Cuxac

Week-end à la météo maussade ces 16 et 17 avril dans le Doubs. David, Noëlle et moi avons décidés ce samedi d’aller visiter La Chenau II, une cavité mythique pour le club puisque Daniel a participé à son exploration. J’espère d’ailleurs qu’il nous racontera cela dans un prochain article...

Sous une pluie battante, les bottes déjà bien crottées de boue, nous arrivons à l’entrée du trou. Les arbres qui servaient aux premiers amarrages sont déracinés et en travers du puits d’entrée. Il faut donc que je choisisse d’autres amarrages... les piquets de la clôture ? (je plaisante !)... et je descends vers une margelle où je trouve beaucoup de spits mais peu sont utilisables. Attention à bien purger cet endroit, car la roche se délite en plaquettes. En bas de ce puits, au fond du porche se trouve l’entrée de La Chenau II : une petite descente et c’est le méandre. Celui-ci est assez agréable mais également assez long et il faut constamment chercher les meilleurs passages en haut ou dans le bas. Deux petits ressauts demandent un petit équipement, car si la descente en opposition est aisée, la remontés sur ces parois lisses est plus difficile ! Au bout de ce long méandre une étroiture commande l’accès au P46 qui est en fait coupé en deux par une belle margelle. Puis c’est le P31 qui est gourmand en plaquettes. Nous nous arrêterons en bas de ce puits avant le méandre terminal qui d’après Daniel et Pascal (O.) est assez pénible. Nous ne remonterons pas seul car nous avons rencontrés le président du GSD qui est venu faire découvrir la cavité à un spéléo de son club. David et notre collègue du GSD déséquipent. À la sortie, ce n’est plus la pluie mais le déluge ! Si la cavité est sèche (prévoir de l’eau pour boire et remplir les dudules) le temps passé dehors nous trempe jusqu’aux os.

Soirée au gîte pour se réchauffer et essayer de faire sécher les vêtements.

Dimanche matin, toujours le mauvais temps, le ruisseau qui traverse le camping d’Ornans a débordé ! Dans le dortoir des éternuements se font entendre ; au programme...Ouzène ? mais devant le peu d’enthousiasme, les nez qui coulent et les habits mouillés, nous décidons d’aller à Nans sous Sainte Anne acheter du fromage, puis direction la source du Lison : le débit est impressionnant ! Pour terminer la matinée nous allons voir la source de la Loue. Au bout de quelques kilomètres la neige tombe à gros flocons lourds. Bientôt 10 cm de neige recouvre la route... mais où sont les chasses-neige ?

Bref, vous l’aurez compris, la météo exécrable a un peu gâché ce week-end. Mais nous avons découvert La Chenau II, très belle cavité, agréable à parcourir et sans risque de crue ! Si vous ne connaissez pas encore ce gouffre, je vous encourage à le découvrir... c’est facile à trouver.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0