Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2005 > 86 - Octobre 2005 > 86.2 - Faîtes du sport 2005 : bilan

86.2 - Faîtes du sport 2005 : bilan

Daniel Prévot

 La 7e édition de la manifestation nancéienne FAÎTES DU SPORT s’est déroulée cette année du samedi 3 au samedi 10 septembre. Le changement de direction du Centre Commercial Saint-Sébastien a engendré des modifications dans l’organisation de la manifestation, ce qui a conduit beaucoup d’associations à ne pas y participer.

 

 Nous avons disposé au rez-de-chaussée de l’emplacement à l’entrée Placette Saint Sébastien pour y installer notre stand et notre atelier de démonstrations - initiations aux Techniques Spéléologiques de Progression sur Corde. C’est réellement un des meilleurs endroits et en tout cas pour nous vraisemblablement le meilleur. Il nous convient parfaitement et j’ai émis le souhait de le garder pour un éventuel renouvellement de la manifestation.

 

 Nos animations (démonstrations et initiations) sont toujours très appréciées par un public nombreux. Nous avons distribué :

Ø 280 tracts d’informations sur la spéléologie en général et sur les activités du club en particulier aux personnes venues au stand se renseigner. Nous aurions pu bien sûr en distribuer beaucoup plus dans la foule des spectateurs, mais le démarchage n’est pas dans nos habitudes.

Ø 170 baptêmes d’initiation aux Techniques Spéléologiques de Progression sur Corde. Les diplômes « Mes premiers pas sous terre » sont très appréciés par les enfants bien sûr mais aussi par les adultes. Ces baptêmes n’eurent lieu que samedi 3 (56 baptêmes), mercredi 7 (51 baptêmes), vendredi 9 (7 baptêmes) et samedi 10 (56 baptêmes). Le relevé de l’âge et du sexe des 114 candidats à partir du mercredi a permis l’établissement du tableau statistique de répartition suivant :

 

 

Sexe \  Age

moins de 11 ans

de 11 à 17 ans

18 ans et plus

par sexe

Féminin

33 %

18 %

4 %

56 %

Masculin

29 %

11 %

4 %

44 %

par âge

62 %

30 %

8 %

100 %

 

 

 On observe qu’en majorité, les candidats sont des enfants de moins de 11 ans (62 %) avec peu d’écart entre les sexes. À cet âge, les enfants sont encore sans complexe. Les pré-ados et ados (30 %) ont souvent peur des regards des copains et copines, plus particulièrement les garçons. Quant aux adultes (8 %), ils hésitent à se montrer en spectacle... car effectivement avec nos prestations, nous créons du spectacle

 

 Cette manifestation a mobilisé beaucoup d’usaniens : 15 spéléologues différents ont participé à cette semaine promotionnelle du sport ; en moyenne il y en eut 5 par demi journée avec un minimum de 3 par exemple le jeudi 8 matin et un maximum de 12 le samedi 3 après-midi (il y en eut 8 le mercredi 7 après-midi et 11 le samedi 10 après-midi). Je tiens à remercier les Usaniens suivants : Noelle ANTOINE, Pascal CUXAC, Pascal HOULNÉ, Patrick LIBERT, Marie MARTIN, Bertrand MAUJEAN, Jean-Luc METZGER, François NUS, Pascal ODINOT, Laetitia PIFFAULT, Daniel PREVOT, Éliane PREVOT, Anne-Claire SARGOS, Patrick VAUTRIN, Cyril WIRTZ et Michel BRONNER de l’ASNJ présent chaque jour matin et après-midi à notre stand. Je remercie également Christine HOULNÉ, Magali MAUJEAN et Martine NUS de leur aide lors de leur visite sympathique. J’adresse mes excuses à ceux ou celles que j’aurais oubliés. Ainsi, c’est donc à une vingtaine de dévoués que l’on doit le succès de nos prestations.

 

Remarques et anecdotes diverses :

 Cette manifestation est la meilleure source d’information sur nos manifestations ultérieures des 25 septembre et 2 octobre destinées à éveiller des vocations. C’est notre meilleur tremplin publicitaire. Il est difficile de juger son impact sur les nouvelles adhésions qui auront lieu en octobre.

 

 Le regroupement des stands en un lieu unique est, à mon avis, une erreur commerciale car il n’encourage pas la circulation des clients, ce qui est pourtant un facteur essentiel de la vie d’un Centre Commercial... Vis-à-vis de la manifestation elle même, ce choix est fort discutable et il eut été bon qu’un véritable débat ait lieu à ce sujet :

Ø le regroupement amène les visiteurs venus pour un stand précis, à visiter les autres stands de son entourage. C’est donc un point positif.

Ø le regroupement oblige le client qui n’a pas d’idée a priori à faire la démarche de se rendre dans un lieu parfois éloigné de l’objet de sa visite. C’est là un point négatif.

 

 En tout cas et d’une manière générale les exposants ont été très mécontents de leur emplacement : coincés entre le mur sans vitrine du magasin Nature et Découverte et le magasin Intersport fermé les premiers jours. Nous étions donc privilégiés.

 

 Le coût du parking est très élevé (1,2 € pour la première heure, sa courbe d’évolution semble le résultat de l’élucubration d’un esprit tortueux. C’est un des plus chers de Nancy). Il décourage les habituels flâneurs que l’on rencontre ordinairement dans les galeries marchandes et qui sont autant de clients occasionnels potentiels. Lorsqu’on dispose d’un véhicule, il est préférable d’aller flâner dans la galerie marchande du CORA à Houdemont... À mon avis, le Saint Sébastien conservera sa clientèle locale fidélisée mais attirera de moins en moins les autres. C’est dommage... La manifestation attire des personnes qui ne seraient pas venues dans d’autres circonstances et constituent autant de clients potentiels. Elle est donc également l’occasion pour la Société de Gestion du Parking d’augmenter son chiffre d’affaires. Quel est l’apport de ladite Société à la manifestation ?

 

 Cette année nous avons observé très nettement moins de clients ou flâneurs au Saint Sébastien. La situation économique n’y est certainement pas étrangère. Les matins les allées ne commençaient à se garnir qu’à partir de 10h30 - 11h00, et les après-midi, le centre commercial semblait s’animer seulement à partir de 16h30.

 

 La médiatisation de la manifestation, la communication extérieure ont été assez faibles. Y en a-t-il eu ? Personnellement je n’ai pas vu d’affiches en ville ni beaucoup d’article sur L’Est Républicain dont je suis un lecteur assidu.

 

Vendredi 2 et samedi 3 avaient lieu les rentrées des classes. Le samedi, d’autres manifestations (médiatisées elles !) avaient lieu en parallèle (Forums des Associations à Laxou, à Essey...).

 

Mardi 6, nous avons été accosté par un trio de jeunes roumaines (15 - 16 ans) qui quêtaient prétendument pour les sourds et muets... c’était évidemment une arnaque.

 

Le mercredi après-midi, on accueille des groupes complets de centres sociaux.

 

Mercredi 7 nous avons été invectivés par une femme qui voulait que son fils passe et trouvait qu’il n’y avait pas assez de cadres...

Une jeune sidéenne nous a généreusement approvisionné de condoms.

Éliane s’est vu demandé sa robe par une personne qui la trouvait à son goût...

Un quidam sérieux « attention en faisant les singes sur les cordes ! »

Deux jeunes pinéguettes passent devant le stand et l’une prend un dépliant :

- Un petit renseignement Mesdemoiselles ?

- Non, non, je veux juste un morceau de papier pour noter un truc, vous pouvez me prêter votre stylo ?

Le comble du culot j’vous dis ! Restons calme !

 

Je laisserai le mot de la fin à notre cher ami Pascal (lire avé l’assent) : « Il ne sont pas tous enfermés, il y en a en liberté. »

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0