Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2005 > 87 - Novembre 2005 > 87.2 - Opération JNS 2005 : bilan

87.2 - Opération JNS 2005 : bilan

Daniel Prévot

 Samedi 1er et dimanche 2 octobre avaient lieu pour la quatrième fois un peu partout en France, les « JOURNÉES NATIONALES DE LA SPÉLÉOLOGIE ». En Lorraine, nous fûmes, semble-t-il les seuls à les organiser en partenariat avec le Comité Départemental de Meurthe-et-Moselle (CDS-54) avec le parrainage de la Ligue Spéléologique Lorraine (LISPEL).

 

 L’ensemble de notre manifestation s’est déroulée à la MJC Jean SAVINE du lotissement CLAIRLIEU de la ville de VILLERS-LÈS-NANCY. De par sa situation, cet établissement se prête très bien aux manifestations liées au spéléodrome. Un grand merci à ses responsables pour avoir mis gracieusement à notre disposition les locaux dont nous avions besoin : hall d’accueil pour l’administration (inscriptions, enregistrements, règlements...), salon-bar pour les spéléos (repas, détente...), grande salle d’exposition, salle de projection et sanitaires.

 

 Le matin du samedi 1er avait lieu l’installation de l’exposition prêtée par le CDS-54. Dès 11 h nous reçûmes la visite des nouveaux villarois dont c’était la journée d’accueil organisée par la municipalité. À leur tête il y avait plusieurs représentants du Conseil Municipal qui réservèrent un créneau pour la visite du spéléodrome le lendemain. L’après-midi, nous reçûmes un groupe de spéléologues étrangers (5 Belges et 3 Luxembourgeois) emmenés par Patrick HANFF, Président sympathique du club belge dit UNION LORRAINE DE SPÉLÉOLOGIE. Ils furent enthousiasmés par leur visite du spéléodrome, et ont beaucoup apprécié leur hébergement au refuge du Canoë Kayak Club de Nancy Tomblaine (CKCNT) au bord de la Meurthe en rive droite à Tomblaine. Le soir, l’apéritif organisé par Cyril WIRTZ et Marie MARTIN fut suivi par une joyeuse potée lorraine organisée par Pierre REVOL et dévorée par : Pascal ADMANT et sa compagne (et Paul), Noelle ANTOINE et Pascal CUXAC, Guillaume DESCHAMPS, Sylvie GOBERT et Laurent GRAILLOT, Bertrand et Magali MAUJEAN, Jean-Luc METZGER et Maud OYE-M’BEGA (et Élliot), François et Martine NUS, Christophe, Daniel, Éliane et Valérie PREVOT, auxquels on doit ajouter les 5 spéléos belges et les 3 spéléos luxembourgeois (dont j’ai oublié de relever les noms). C’est donc une trentaine de convives qui furent ainsi réunis.

 

 Le dimanche nous avions un temps magnifique, la fête s’annonçait bien. Mais la publicité défaillante n’a conduit vers nous que 75 visiteurs non spéléos et 10 spéléos non lorrains (1 spéléo de Rennes qui a encadré 2 visites, 1 spéléo du Lot, 5 spéléos belges et 3 spéléos luxembourgeois). Les nombres de visites hors USAN ont été les suivantes lors des JNS :

 

 

2002

2003

2004

2005

77

110

130

86

 

 Soit 101 en moyenne par manifestation. Le nombre de 150 visiteurs hors spéléos pourrait raisonnablement être atteint pour cette manifestation si la publicité en était faite correctement, ce qui n’est pas si simple car on se heurte souvent au désintérêt des médias. Nous n’avions enregistré que 34 réservations avant la manifestation. De toute façon pour cette fois-ci, cela tombait assez bien : le désintérêt total de certains membres du club ajouté au handicap provisoire de quelques membres « sûrs » (Christophe PREVOT et Cyril WIRTZ) faisait que nous n’étions pas assez nombreux pour pouvoir garantir une prestation de qualité à beaucoup plus de visiteurs. Une traversée durant entre 2,5 et 3 heures, il apparaît difficile d’envisager plusieurs encadrements par spéléo au cours de la journée.

 

 Comme l’an passé il était offert aux participants soit une traversée, soit une visite simple.

La traversée comprenait :

Ø la descente du Puits de la Vierge (P.V., profond de 63 m environ), puis

Ø le parcours de la Galerie de Hardeval (G.H.) sur environ 2,7 km, puis

Ø la remontée du Puits de Clairlieu (P.C.) en utilisant les échelles fixes reliant les 12 paliers équidistants équipant ledit Puits.

La visite simple comprenait :

Ø la descente du P.C. (point 1734 de la G.H.),

Ø un aller-retour jusqu’à la base du premier escalier au point 2500 (de la G.H., ce qui fait une ballade a.r. d’environ 1,6 km)

Ø la remontée par le P.C.

Certains poussèrent plus loin leur visite jusqu’au Serrement amont (la « Porte de sous-marin ») au point 3500 de la G.H. ce qui leur a fait une ballade a.r. d’environ 3,6 km.

 

 Tous furent enchantés de leur visite dans un lieu dont ils ignoraient généralement l’existence.

 

 À la MJC ils pouvaient en attendant le départ de leur équipe, flâner à leur gré dans la salle d’exposition ou visionner un diaporama réalisé par Noelle présentant le spéléodrome et son histoire présenté par Christophe PREVOT.

 Le diplôme fédéral d’initiation fut très apprécié et souvent réclamé.

 

Selon l’âge et le sexe ces 75 visiteurs non spéléos se répartissent comme suit :

 

- de 11

11 - 18

18 - 30

30 et +

Total

M

1 %

19 %

14 %

24 %

58 %

F

1 %

11 %

12 %

18 %

42 %

Total

3 %

30 %

26 %

42 %

100 %

 

 

 

Ils furent répartis en 11 équipes comme suit :

 

- de 11

11 - 18

18 - 30

30 et +

Total

M

1 %

19 %

14 %

24 %

58 %

F

1 %

11 %

12 %

18 %

42 %

Total

3 %

30 %

26 %

42 %

100 %

 

 

 

 Ainsi il y eut en moyenne 6,8 visiteurs par équipe.

 

 Une telle manifestation demande évidemment une forte implication des membres du club. Les Usaniens ayant contribué au bon fonctionnement de la manifestation sont les suivants :

Ø en surface (enregistrement, projections, repas, préparation des visiteurs, navettes...) : Patrick HANFF (spéléo belge), Patrick LIBERT, Jean-Luc METZGER, Christophe, Daniel et Éliane PREVOT, Pierre REVOL et Cyril WIRTZ. Soit 8 spéléos différents dont 7 Usaniens et 1 extérieur.

Ø sous terre : Pascal ADMANT (2), Noelle ANTOINE (1), Pascal CUXAC (2), Guillaume DESCHAMP (spéléo rennais, 1), Pascal HOULNÉ (1), Marie MARTIN (1), Bertrand MAUJEAN (1), François NUS (1), David PARROT (2), Laetitia PIFFAULT (1), Nicolas PREVOT (1), Nicolas WIOLAND (spéléo lotois, 2). Le chiffre entre parenthèses indique le nombre d’encadrements souterrains réalisés par le spéléos. D’où en tout 16 encadrements souterrains (dont 3 de fédérés hors USAN) pour 11 équipes soit en moyenne 1,5 s/é (spéléo par équipe), réalisés par 12 spéléos différents dont 10 Usaniens et 2 extérieurs, ce qui fait en moyenne e/s=1,3 (nombre d’encadrements par spéléo). L’indice d’encadrement v/s=4,7 (nombre de visiteurs par spéléo) est correct. Chacun ayant également participé aux tâches de surface lors de son « temps libre ».

Nous devons la réussite de cette manifestation à 20 spéléos différents dont 17 Usaniens et 3 extérieurs (dont 1 belge). Un grand merci à tous pour leur dévouement, un grand merci à Patrick HANFF pour l’aide appréciée qu’il nous a fournie dans la réalisation des navettes avec son minibus de transport.

 

A découvrir en images sur :

http://photos.speleo.free.fr/category.php?cat=199&expand=1,199

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0