Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2006 > 94 - Juin 2006 > 94.2 - Stage pré-initiateur

94.2 - Stage pré-initiateur

David Parrot

 Le stage s’est déroulé du 24 mai au 28 mai 2006 à Montrond le Château dans le Doubs. Je suis arrivé Mercredi soir au gîte, j’ai fais la connaissance des cadres, dont Sullivan CLAUDE (Sulli) le gérant de la MLS, Christophe PETITJEAN (Jeannot) spéléo du club Aubois ainsi que Claude, président du même club. Nous étions 3 personnes à passer le pré initiateur, Dominique BACHE (Dom) spéléo du club Aubois, Jean-Louis (Magali) spéléo du club de Paris et moi-même, ainsi que  2 jeunes en stage découverte, Olivier (22 ans) et Elodie (20 ans). La soirée a commencé ou plutôt fini sur quelques explications scientifiques sur les facteurs de chutes et sur l’apprentissage des nœuds - fastoche ;-) -

Jeudi 25 : 7h00, tout le monde debout, un petit déj’ et hop direct la tête dans le kit. Chaque initiateur doit préparer son kit pour équiper son coin de falaise.

Une fois les kits préparés direction les gorges d’Amondans. Le coin est sympa, en bas, une rivière coupe les falaises en deux. Au total 3 parcours et une tyrolienne sont équipés. Après une bonne journée technique et une initiation pour les jeunes tout le monde est content de sa journée et nous rentrons tous pour nous mettre à table autour d’un bon repas.

La soirée se termine par une discussion autour de la Fédération au côté de Rémy LIMAGNE et un compte rendu de chacun d’entre nous. Couché : 2h30.

Vendredi 26 : 7h00, la moitié du groupe est debout, tant pis le déjeuner se fait pendant que d’autres émergent durement de la soirée passée. Le groupe est divisé en 2.

Le 1er groupe est constitué de Jeannot, Sulli, Magali et moi, notre but est d’atteindre le collecteur du Gouffre de la Baume des Crêtes. Notre but est atteint avec un TPST de 8h00.

Le 2ème groupe se constitue de Dom, Claude, Olivier et Elodie qui iront faire un tour dans le Gouffre d’Ouzène. Leur but était d’équiper toute la cavité et d’initier les jeunes à la spéléo ainsi que de leur faire découvrir le monde souterrain.

Tous de retour au gîte pour nettoyer le matos. Pendant que certains nettoient, d’autres mangent des crêpes (hein Sulli) et ils n’hésitent surtout pas à mettre la dose de rhum.

Le soir s’achève toujours à des horaires à s’endormir sur la table... (3h00 du matin).

 La journée du samedi est prévue en 3 groupes :

1er groupe : Dom et Christophe pour le Gouffre des Brizons.

2ème groupe : Claude et moi pour le Gouffre du Pré-Rond.

3ème groupe : Magali avec les 2 jeunes et Sullivan le Gouffre de Jérusalem.

Samedi 27 : 7h00, hum ça commence à sentir le mort dans la chambre, donc je me décide à prendre une douche :-) . Le lever devient de plus en plus dur pour certains et d’autres sont très motivés. La journée se déroule bien, jusqu’à l’instant où nous parlons du temps ; il a plu la nuit, et pour les Gouffres prévus, la météo ne doit pas être négligée.

Nous reconstituons donc les groupes :

1er groupe : Claude, Dom et moi pour le Gouffre de la Chenau.

Pendant que Dominique équipe, j’ai l’occasion de mettre en place un point chaud et de me rappeler à quel point une bonne tortue fait du bien.

A la remontée mon croll se coinça dans ma clé d’équipement et tendu sur ma poignée, impossible de bouger. Dominique est vite venu à mon secours avec l’idée en tête que c’était un exercice...

2ème groupe : Jeannot, Sullivan, Magali et les 2 jeunes pour les Cavottes.

A notre retour le 2ème groupe était rentré et Christophe et Sullivan sont partis (pour un quart d’heure  !!! ) mais mal compris, c’était pour 2 h ¼ afin de  négocier l’accès au Gouffre de Grange Mathieu avec une bouteille de Champagne. Comme toutes les fins de stage la soirée fut bien arrosée surtout que Elodie fêtait ses 20 ans. Donc à cette occasion à minuit alors que nous étions à l’entrée du Gouffre des Ordons pour leur laisser (aussi à OLIVIER) un joli souvenir de la spéléo. J’équipe donc le gouffre en double et la descente des bouteilles de champagne fut assurée avec délicatesse (hihihi).

Le remontée se fait aux alentours de 3h00 et à 3h30 tout le monde est ressorti  bien fatigué. La moitié du groupe dort au bord du gouffre, et la soirée s’achève à 4h00.

Dimanche 28 : 7h00, le groupe est dans l’incapacité de se lever mais il nous reste le gouffre de Grange Mathieu à visiter. Le rendez-vous est prévu à 9h00 au bord du Gouffre. Le gouffre est d’une beauté, et malheureusement comme dans toutes les cavités fermées à clé, l’entrée à été saccagée. Bref, après une magnifique sortie nous partons tous nettoyer le matos et nous reprenons la destination de nos régions respectives.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0