Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2006 > 96 - Août 2006 > 96.3 - L’Ecole des Mines de Nancy au Spéléodrome

96.3 - L’Ecole des Mines de Nancy au Spéléodrome

Noëlle Antoine

 Dans le cadre de ses festivités de fin d’année, l’Ecole des Mines de Nancy (EMN) avait entre autres choisi comme activité de faire visiter le spéléodrome aux étudiants étrangers.

Selon l’organisateur Jean-Louis PRADIER, nous attendions environ 70 personnes, mais seulement 40 joyeux étudiants sont arrivés soit en voiture, soit par le bus de ville le jeudi 8 juin.

 

 Pour promener tout ce joli monde, il y avait 6 accompagnateurs : Pascal ADMANT, Pascal CUXAC, Bertrand MAUJEAN, François NUS, Daniel PREVOT et Pierre REVOL. Quant à moi, je suis restée à l’extérieur, au soleil. Il y a eu 5 groupes constitués, chaque visite a duré environ 2 heures. Vu le monde qui était prévu et le peu de temps dont on disposait, (uniquement l’après-midi), nous avions décidé de ne pas faire de traversée, mais de descendre par le puits de Clairlieu, faire un aller-retour en amont jusqu’aux escaliers, revenir au puits St Julien, le remonter, retour par la galerie de jonction jusqu’au puits de Clairlieu.

 

 Les étudiants sont arrivés par petits groupes, à 14 h 30 un premier groupe de 9 étudiants commençait sa descente avec Bertrand.

Quelques minutes plus tard c’était au tour de Daniel de descendre avec Gérard MICHOT un ami de 40 ans, directeur du service des étrangers de l’EMN et Jean-Pierre MICHEL, professeur à l’ EMN ainsi que 9 étudiants. A 15 h, Pascal ADMANT faisait connaissance avec 8 étudiants américains : Pascal était ravi, il a fait sa visite moitié en anglais, moitié en français. Peu de temps après, Pierre a accompagné Véronique MERRIEN de l’EMN et un groupe de 6 personnes, essentiellement des Chinois et des Espagnols. Avant sa descente, il a remis à Pascal CUXAC et François, l’équipe suivante, sa méthode d’apprentissage expéditive du chinois en 10 leçons, le groupe dont ils étaient chargés étaient composés également de 3 Chinois et 3 Espagnols. Il était environ 15 h 20 quand François a disparu bon dernier dans le puits de Clairlieu.

 

A 16 h 40, l’équipe de Bertrand est apparue, tout à fait ravie de cette visite : Bertrand leur a permis de constater la fluorescence de la calcite, il les a initiés au secret de « la conduite qui aspire les bottes », aucun ne s’est fait emporter une jambe par un niphargus, mais il faut dire qu’il les avait bien prévenus d’être très prudent.

Puis les sorties se sont enchaînées.

Daniel est arrivé très satisfait, son groupe était très intéressant et lui a posé beaucoup de questions, il a regretté de ne pas avoir fait une traversée. Les étudiants lui ont semblé très contents, il a eu des bruits de fond très favorables qui lui sont parvenu le lendemain.

Pascal ADMANT est sorti enchanté de sa prestation en anglais, les étudiants aussi : ils ont fait l’expérience du noir, du bruit de l’eau, des chants et le grand retour avec la remontée des échelles du puits St Julien. Les jambes nues des filles en shorts donnaient un petit côté Lara Croft à l’aventure !

Le groupe de Pierre est ressorti souriant et satisfait de la ballade, quelques-uns avaient un peu froid aux pieds, baskets obligent !

Idem pour le groupe de Pascal et François, le dernier groupe à sortir, quelques-uns craignaient l’eau et ont essayé de l’éviter, en vain, donc ils sont sortis un peu mouillés, mais au final tout à fait heureux d’avoir fait la ballade.

 

Il était 17 h 20 quand Pascal C. est sorti et a fermé le couvercle.

Il en a suivi un joyeux capharnaüm, les bottes, les chaussures et les chaussettes trempés éparpillés un peu partout. Chacun donnait ses impressions, tout le monde était satisfait de sa visite. Merci aux accompagnateurs de m’avoir donné leurs impressions sur cette sortie.

A voir sur :

http://photos.speleo.free.fr/category.php?cat=322&expand=1,322

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0