Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2006 > 99 - Novembre 2006 > 99.2 - La manifestation des JNS 2006 à Nancy

99.2 - La manifestation des JNS 2006 à Nancy

Daniel Prévot

 Samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre avaient lieu pour la cinquième fois un peu partout en France, les JOURNÉES NATIONALES DE LA SPÉLÉOLOGIE. En Lorraine, nous fûmes les seuls à les organiser en partenariat avec le Comité Départemental de Meurthe-et-Moselle (CDS-54) et avec le parrainage de la Ligue Spéléologique Lorraine (LISPEL).

 

 Selon le site des JNS, les nombres de manifestations organisées dans le cadre de ces journées nationales sont les suivants :

 

2002

2003

2004

2005

2006

66

56

63

66

66

 

Il est donc assez stable contrairement à ce que j’avais cru comprendre lors des derniers Etats Généraux de la Spéléologie en novembre 2005 à Méjanes-le-Clap. Sans doute la baisse dont j’ai parlé ne concernait que celle du public participant.

 

 L’ensemble de notre manifestation s’est déroulée comme l’an passé à la MJC Jean SAVINE du lotissement CLAIRLIEU de la ville de VILLER-LÈS-NANCY. De par sa situation, cet établissement se prête très bien aux manifestations liées au spéléodrome.

 

 Samedi 30 septembre, dès 9 heures, quelques usaniens s’activaient au local afin de charger le matériel d’exposition du CDS-54 dans le camion que Martial avait mis à notre disposition, ce qui fut fort apprécié.

 

 Le dimanche le temps était magnifique. Cette année, nous avons eu droit à une bonne publicité de la part de l’Est Républicain (articles conséquents le vendredi et le dimanche). Nous avons même eu droit à une publicité nationale par le biais du reportage télévisé effectué en juillet à Pierre-la-Treiche lors du stage d’initiation à la spéléologie encadré pour la ville de Nancy, et diffusé par France 3 en national le vendredi matin. La fête s’annonçait donc bien.

 

 Pourtant, 38 visiteurs (18 femmes et 20 hommes) seulement vinrent découvrir le Spéléodrome avec nous. Parmi eux nous fûmes surpris de compter 4 jeunes parisiennes qui avaient sélectionné notre manifestation parmi celles dont elles étaient informées.  Leur âge se répartissait ainsi : 8 (3), 9 (1), 10 (3), 11 (1), 1 (1), 20 (2), 22 (1), 24 (1), 26 (2), 27 (1), 28 (2), 30 (1), 3 (1), 33 (2), 35 (2), 36 (1), 37 (4), 38 (1), 42 (1), 4 (1), 46 (1), 47 (1), 55 (1), 57 (1), 60 (1), 73 (1).

 

 Rappelons que depuis l’accident au stade du Furiani en Corse où il y eut plus de victimes déclarées à l’assurance que le stade ne comptait de places, l’enregistrement de renseignements permettant d’identifier les participants à une manifestation fédérale collective (JNS par exemple) est demandé par la fédération.

 

 Les nombres de visiteurs ont été les suivants lors des JNS :

 

Année

2002

2003

2004

2005

2006

Nombre de visiteurs

77

110

130

86

38

Nombre d’usaniens

14

16

23

17

13

Spéléos extérieurs

-

-

-

3

2

Compte rendu dans Le P’tit Usania

52

63

75

87

99

 

 

On peut évidemment s’interroger sur le pourquoi de ce manque de visiteurs, j’y vois personnellement plusieurs raisons sans pouvoir très exactement en rendre une plus responsable qu’une autre.

 

 Tout d’abord il y a la présence parallèlement de diverses manifestations d’envergure qui peut avoir eu une influence :

Ø la fête départementale du sport organisée par la DDJSVA-54 sur le stade intercommunal de FROUARD-POMPEY dans le cadre du Week-end du sport en famille lancé en 2004 par le ministère, qui a connu cette année une grande affluence ;

Ø « l’immense grenier à ciel ouvert » (titre de l’E.R.) sur le Zénith de Nancy-Maxéville qui connut un grand succès (plus de 20 000 selon les organisateurs) ;

Ø la 7e édition du Chevalissimo au Parc des Expositions de Nancy, qui est le seul salon du cheval de tout le Grand Est de la France qui connut lui aussi un grand succès.

 

 Mais il est vrai que ces manifestations n’intéressent pas nécessairement les mêmes visiteurs potentiels que les nôtres.

 

 L’absence d’une manifestation du style Faîtes du Sport au Saint Sébastien où nous faisions notre propre promotion de nos manifestations, peut sans doute avoir eu une influence néfaste et expliquer en partie notre « fiasco ».

 

 Quand le temps est mauvais, les lorrains ne sortent pas, quand il est très beau alors les lorrains veulent profiter des derniers rayons du soleil.

 

 Tout n’est pas si simple...

 

 Le nombre de 150 visiteurs hors spéléos pourrait raisonnablement être atteint pour cette manifestation, on en est loin...

 

 De toute façon nous n’étions pas assez nombreux pour pouvoir garantir une prestation de qualité à beaucoup plus de visiteurs. Une traversée durant entre 2,5 et 3 heures, il apparaît difficile d’envisager plusieurs encadrements par spéléo au cours de la journée.

 

 Comme l’an passé il était offert aux participants soit une traversée, soit une visite simple.

 

La traversée comprenait :

Ø la descente du Puits de la Vierge (P.V., profond de 63 m environ) ;

Ø le parcours de la Galerie de Hardeval (G.H.) sur environ 2,7 km  ;

Ø la remontée du Puits de Clairlieu (P.C.) en utilisant les échelles fixes reliant les 12 paliers équidistants équipant ledit Puits.

 

La visite simple comprenait :

Ø la descente du P.C. (point 1734 de la G.H.) ;

Ø un aller-retour jusqu’à la base du premier escalier au point 2 500 (de la G.H., ce qui fait une ballade a.r. d’environ 1,6 km) ;

Ø la remontée par le P.C.

 

 Tous furent enchantés de leur visite dans un lieu dont ils ignoraient généralement l’existence. Ils étaient quasiment tous surpris de découvrir ce site aux portes de la cité. Notre déception fut en partie compensée par les mots de satisfaction que certains nous exprimèrent spontanément à leur retour.

 

 À la MJC ils pouvaient à leur gré flâner dans la salle d’exposition ou visionner plusieurs films ou montages dans la salle de projection, que leur proposait Christophe PREVOT.

 

 

 Une telle manifestation demande évidemment une forte implication des membres du club. Un grand merci aux usaniens qui ont contribué au bon fonctionnement de notre manifestation : Pascal ADMANT, Pascal CUXAC, Pascal HOULNÉ, Patrick LIBERT, Marie MARTIN, Martial MARTIN, François NUS, David PARROT, Christophe, Daniel et Nicolas PREVOT, Pierre REVOL et Cyril WIRTZ.

 

 

 Merci également à Laetitia PIFFAUT, ex-usanienne, pour l’aide appréciée qu’elle nous a apportée, ainsi qu’à Jean-Paul KELLER du GSL qui a assuré les navettes avec le Trafic de transport de la MJC Saint ÉPVRE

 

 

 Nous eûmes également les visites appréciées de Noelle ANTOINE, Isabelle et Patrick CARIGI, Denis DRUMETZ (ex-usanien), Christine HOULNÉ et Martine NUS.

 

 

 L’examen des comptes rendus des années antérieures montre la fidélité de certains usaniens. Un grand merci à eux.

 

 

 

NDLR : vous pouvez retrouver les articles de presse ainsi que le reportage sur le site de l’USAN :

http://usan.free.fr/spip/rubrique.php3?id_rubrique=98

Et aussi quelques photos prises pendant ces journées :

http://photos.speleo.free.fr/category.php?cat=345&expand=1,345

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0