Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2007 > 102 - Février 2007 > 102.2 - L’avenir pour les étudiants

102.2 - L’avenir pour les étudiants

Christophe Prévot

 Cela fait un certain temps que l’expérience menée par le Spéléo-Club de Metz (SCM) avec les étudiants sportifs du Service universitaire des activités physiques et sportives (SUAPS) de l’université de Metz me trottait dans la tête. C’est certainement un bon moyen de recrutement au sein d’un club. Nous avons eu une époque « glorieuse » où les étudiants de géologie pratiquaient la spéléologie au sein du club mais la source s’est tarie... Or il se trouve qu’au club Pascal « Bubu » ADMANT enseigne l’escalade aux étudiants volontaires inscrits au SIUAPS des universités de Nancy.

 

 C’est donc avec l’idée d’attirer quelques étudiants motivés dans notre club, que Bubu a organisé une sortie spéléo au gouffre de l’Avenir (Savonnières-en-Perthois ; 55) le dimanche 28 janvier. Pour cette équipée Bubu avait requis un peu d’aide. Ce sont donc Martial MARTIN, François NUS, Anne-Claire SARGOS et moi-même qui vinrent effectuer l’encadrement des étudiants et l’équipement de la cavité. Le groupe des étudiants se composait quant à lui de Florianne OUDIN et Vincent SORDEL, tous deux à l’ENSAIA, et Matthieu THOMAS, étudiant de géologie et spéléo licencié au GERSM de Bar-le-Duc.

 

 Le rendez-vous était fixé à 9 heures au local du club pour la préparation du matériel collectif et l’équipement de nos deux étudiants (Matthieu nous retrouvant sur place) avec combinaisons, casques, baudriers et même bottes pour Florianne. Nous somme arrivés à Savonnières vers 10h30 et, pendant que nous nous équipions, Matthieu est sorti des carrières : il nous attendait du côté de la Sonnette (gouffre prévu initialement) mais ne nous voyant pas venir il venait à notre rencontre. Heureusement ! Sinon nous nous serions loupé, lui à la Sonnette et nous à l’Avenir ! Alors que Martial surveillait l’équipement réalisé par Anne-Claire, Bubu, François, Matthieu et moi encadrions Florianne et Vincent. Il faut reconnaître que les quelques séances préparatoires faites par Bubu ont été très efficaces.

 

 Le gouffre de l’Avenir est réellement un superbe gouffre pour ce type d’initiation. Les puits, certes petits (le grand mesure 8 m), sont très sympathiques et se succèdent dans un joli méandre où coule une eau limpide. L’équipement peut se faire intégralement hors crue (corde de 110 m) et permet de d’apprendre agréablement à progresser sur corde. Nous nous sommes arrêtés à la base du beau P28, puits de sortie de la Grande Viaille aval, à la cote -41. C’est à la base de ce puits que se trouve d’ailleurs une plaque commémorative en hommage à Pierre FUGERAY, spéléo haut-marnais de l’ASHM décédé après une sortie ski en 2001 (cf. in memoriam, in : Le P’tit Usania n°32, avril 2001). Bien que cela représente peu en développement horizontal (environ 50 m), nous sommes ressortis un peu avant 15 heures. Ce fut alors l’occasion d’un pique-nique souterrain devant l’entrée du gouffre. Personne n’ayant songé à un tire-bouchon il fallut quelque peu se battre avec une bouteille de Costières de Nîmes avant de lui régler définitivement son compte...

 

 Après ce pique-nique où les échanges d’impressions, les discussions sur la spéléologie en générale, et la spéléo lorraine en particulier, allèrent bon train nous prîmes le chemin du retour. Alors qu’Anne-Claire, François et Martial partaient au triple galop vers la sortie, Matthieu souhaita nous montrer quelques recoins peu connus (car anciennement interdits !) des carrières et, notamment, un ancien secteur d’exploitation des champignonnières. Ce secteur recèle d’ailleurs de magnifiques perles des cavernes, de jolis micro-gours et des grands plafonds concrétionnés au niveau des fissures. Nous aurions bien traîné nos guêtres plus longtemps dans cette partie de la carrière plus longtemps mais nos trois compères devaient certainement commencer à se congeler devant la grille d’accès fermée à clé...

 

 C’est après un au revoir chaleureux à Matthieu que nous avons repris la route pour Nancy, où une traditionnelle séance de lavage de matériel nous attendait.

 

TPST : 4h30

 

NDLR : les 190 photographies de Christophe et de Matthieu ont été rassemblées dans la galerie des Photos spéléos :

http://photos.speleo.free.fr/category.php?cat=362&expand=1,361,362

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0