Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 1999 > 14 - Octobre 1999 > 14.1 - Spéléologie et écoles...

14.1 - Spéléologie et écoles...

Christophe PREVOT

Depuis 1997 et la circulaire de l’Éducation Nationale n°97-176 du 18 septembre les sorties scolaires dans les écoles maternelles et primaires avaient subi une forte règlementation. Il nous était devenu impossible d’emmener des groupes scolaires en spéléologie à Pierre-la-Treiche, l’Inspecteur d’Académie de Meurthe-et-Moselle considérant dans un premier temps l’activité interdite car n’apparaissant pas dans la liste des activités d’éducation physique et sportive autorisées (alors qu’on y trouvait le ski alpin, le ski de fond, l’escalade, le VTT, la randonnée...) puis, dans un deuxième temps et suite aux circulaires 97­176bis et 97-177, exigeant 2 cadres brevetés d’états ce qu’on ne trouve ni en Meurthe-et-Moselle, ni dans beaucoup d’autres départements...

Certains spéléos se sont alors battus pour obtenir des autorisations... Le CDS du Jura avait réussi, à l’aide entre autre d’un rapport de stage de Patrick CARIGI et Bruno RAGARU, à obtenir l’autorisation pour des cadres fédéraux d’encadrer à nouveau la spéléo pour les écoles. Malheureusement, les professionnels en ont été très fachés, refusant catégoriquement de voir écrit que des brevetés fédéraux puissent encadrer des sorties scolaires, même dans des départements où il n’y a pas de brevetés d’états...

La situation en était là jusqu’à ce que Madame Ségolène ROYAL prépare une nouvelle circulaire sur les sorties scolaires, circulaire dans laquelle une liste d’activités interdites serait clairement publiée ; il semble que les instances fédérales n’en aient été informées que très tardivement (fin juin). La FFS et le DTN sont donc aller se battre contre Madame le mammouth.

La nouvelle circulaire (n°99-136 du 21 septembre et publiée au B.O. hors série n°7 du 23 septembre, consultable sur Internet à l’adresse www.education.gouv.fr/bo/1999/hs7/sorties.htm), abrogeant les précédentes, nous apprend au paragraphe II.2.2 que la spéléologie fait partie des activités sportives nécessitant un encadrement renforcé pour les cavités de classe I et II, mais qu’elle est interdite (ainsi que le tir avec armes à feu, les sports aériens ou mécaniques, l’haltérophilie, la musculation avec emploi de charges, la descente de canyon, le rafting et la nage en eaux vives) en cavités de classe III et IV. Pour ce qui est de l’encadrement renforcé, il s’agit du « maître de la classe plus un intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant », l’agrément étant pour l’instant sous la responsabilité de l’Inspecteur d’académie (un texte est en cours d’élaboration)

On ne peut que féliciter l’esprit d’ouverture de ce nouveau texte ; le classement de la FFS des cavités est reconnu par l’État, ce qui est aussi une reconnaissance des qualités de la FFS, et permettra d’éviter des abus avec de jeunes enfants et le bénévolat redevient possible moyennant un agrément que l’USAN se doit d’obtenir... Patrick et Bruno se penchent déjà sur le sujet ; gageons que bientôt nous pourrons reprendre nos activités scolaires interrompues il y a 2 ans et rappelons à nos jeunes membres que l’USAN, en une quinzaine d’année, a sorti environ 8 000 enfants sans aucun accident...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0