Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2007 > 107 - Juillet 2007 > 107.1 - Le 42eme congrès national de Spéléologie et l’AG (...)

107.1 - Le 42eme congrès national de Spéléologie et l’AG nationale

Daniel Prévot

LE CONGRÈS NATIONAL

 

 C’est à Poligny dans le Jura, patrie de notre ami défunt Jean-Claude FRACHON, que s’est tenu le Congrès du samedi 26 au lundi 27 mai.

 

 Nous sommes partis de bonne heure le samedi matin de Nancy pour arriver à Poligny... à midi, après un petit détour imprévu de quelques 200 km dû à une sortie d’autoroute manquée... Cette année encore la stupide mesure Raffarin transformant en jour ouvrable le lundi de la Pentecôte usuellement férié, obligea nombre de participants à quitter le congrès le dimanche soir après l’AG comme ce fut notre cas, Christophe travaillant le lundi.

 

 Poligny est une charmante petite bourgade typique d’à peine 5 100 âmes selon le recensement de 1999. Accueillir un congrès de 835 personnes (selon Pascal LÉGLISE, président du comité d’organisation) apporte donc une révolution certaine. Les divers centres d’intérêts étaient dispersés un peu partout dans la cité, mais relativement assez bien groupés. Je veux souligner ici la qualité de l’accueil et j’adresse toutes mes félicitations à l’ensemble des organisateurs pour leur gentillesse et leur dévouement. Ils ont réalisé un bon congrès. L’USAN y était représentée par : Marie MARTIN, Martial MARTIN, Jean-Luc METZGER (GE), David PARROT, Christophe (GE), Daniel et Éliane PREVOT, Pierre REVOL et Cyril WIRTZ (GE).

 

 Samedi après-midi, j’ai participé à la réunion de la Commission Environnement, au cours de laquelle une grande discussion eut lieu au sujet de la plaquette éditée par les chiroptérologues. Selon cette plaquette, la cause première de la diminution des populations de chauves-souris est la surfréquentation des milieux souterrains. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les divers signataires de cette plaquette, CPEPESC en tête, ne manquent pas d’air : après avoir suggéré habilement pour le grand public la responsabilité des spéléos, ils ont adressé ladite plaquette aux CDS et CSR pour sa diffusion. De qui se moquent-ils ?

 Au sortir de cette réunion je suis allé faire un tour à l’intéressante exposition de photos consacrée à J.C. FRACHON. Puis en attendant la cérémonie d’ouverture, je suis allé flâner dans l’habituel souk des marchands de matériel et livres spéléos.

 Les discours eurent lieu sous une petite pluie qui s’arrêta heureusement pour le copieux apéritif d’ouverture fait de vin du jura. Nous eûmes même droit à un petit concert.

 

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

 

 L’Assemblée Générale (AG) de la Fédération se déroule dimanche 27 mai dans le grand gymnase du COSEC, dont on a protégé le sol par des plaques de feutre. Sur une estrade face à l’assemblée, il y a une rangée de tables derrière lesquelles ont pris place de gauche à droite : Jean-Pierre HOLVOET, Annick MEYNIER, Bernard TOURTE, Bernard LIPS, Gilles TURNIER, Delphine MOLAS, Philippe KERNEIS et Claude ROCHE.

 A 9h45, il y a 107 Grands Electeurs (GE) présents ou représentés pour 123 postes ouverts. L’ouverture de la réunion commence par la nomination de 2 scrutateurs et la proposition de valider 3 procurations données à des non GE (Pour : 94, Contre : 12, Abstention : 1).

 Une AG Extraordinaire est déclarée ouverte pour voter une légère modification statutaire concernant l’ajout aux buts de la FFS, de la mission de sécurité civile pour le secours souterrain et de la mission de formation aux secours, récemment confiées à la fédération. C’est adopté à l’unanimité.

 L’AG Ordinaire reprend alors avec le Rapport Moral du Président.

 Le Comité Directeur communique que certains CDS et CSR n’auront pas de droit de vote à l’AG 2008 en raison de la non-mise à jour de leurs statuts. La région L est concernée semble-t-il par erreur.

 Il y a à présent 117 GE.

 En ce qui concerne l’approbation du Compte Rendu officiel de l’AG 2006, la région Midi-Pyrénées conteste par la voix de ses GE, le paragraphe les concernant qui sera donc modifié en conséquence. (P = 116, C = 0, A = 1).

 La proposition de la mise à jour dans le RI de la liste des commissions fédérales est acceptée (P = 114, C = 0, A = 3).

 L’actualisation du règlement disciplinaire concernant le dopage humain est ensuite adopté (P = 104, C = 0, A = 13).

 Puis c’est le tour de Delphine MOLAS, secrétaire général de la Fédération, de nous lire son rapport moral et rapport d’orientation.

 Alors se succèdent les rapports des commissions : Assurance, Audiovisuelle, Communication, Canyon, Documentation, EFPS, EFS, Environnement, Financière, Jeunes, Médicale, Professionnelle, Brevet d’État, Publications, CREI, Scientifique, Règlements et Statuts, FSUE, Juridique, Prix fédéraux, UIS, Musée et objets historiques.

 Le vote du rapport moral donne : P = 114, C = 0, A = 3.

 Puis c’est le tour du rapport du DTN.

 Le rapport financier suit et est approuvé par les Commissaires aux comptes.

 Les vérificateurs aux comptes Annie LEGARCON et Philipe BRUNET, quant à eux font de nombreuses remarques pertinentes, preuves d’un colossal travail d’analyse : la situation semble s’être dégradée et certaines dépenses obscures sont à éclaircir.

 A 13h15, c’est la pause repas.

 La séance reprend à 15 heures.

 Deux nouveaux scrutateurs sont alors élus, il s’agit d’Anaïs PELOUX et de Michèle RIDON.

 Laurent GALMICHE propose afin de mieux contrôler les frais de déplacement des véhicules utilisés lors des stages (notamment de canyon) que soient relevés les kilométrages à l’ouverture et à la clôture des stages.

 Suit alors une grosse discussion concernant une facture de téléphone réalisée par la Co. Canyon et dont le montant semble anormalement élevé : 3900 Euros. Il semble également que des chèques soient égarés !

 Le vote du rapport financier donne : P = 28, C = 19, A = 68. C’est un message d’avertissement.

 La proposition d’affecter le déficit au fond propre est acceptée (P=114, C=0, A=1).

 Afin d’assurer la pérennité de notre revue nationale Spelunca, il est nécessaire d’augmenter son nombre d’abonnés. Deux mesures sont proposées :

 - intégrer la revue à la cotisation qui augmenterait dans ce cas de 10 Euros. Le Président évoque la crainte de certains de voir en conséquence baisser le nombre de fédérés, ce que réfute Daniel PREVOT partisan de la revue intégrée à la cotisation.

 - fixer l’abonnement à 18 Euros en encourageant les fédérés à s’abonner. Cette proposition est rejetée (P = 41, C = 54, A = 18).

 Il reste donc aux Présidents de clubs à faire la publicité de la revue chez eux.

 En ce qui concerne le SYGIF, le vote par correspondance est décidé (P = 72, C = 22, A = 21).

 Le vote par correspondance est également acquis à l’unanimité en ce qui concerne l’acquisition en Picardie d’une parcelle de terrain donnant accès à l’unique rivière souterraine connue de cette région.

 Les bulletins de vote seront adressés au siège fédéral à Lyon. Les lyonnaises Anaïs PELOUX et Martine KALIATAKIS sont élues à l’unanimité pour en assurer le dépouillement.

 La demande de Christophe PREVOT, concernant une gestion informatique des CNI est acceptée, la gestion papier subsistera.

 En ce qui concerne la norme EPI (cf. Spelunca n°105), le projet est bloqué car la norme va au delà du code du travail.

 La motion concernant la suppression de l’obligation du Certificat Médical est acceptée (P = 72, C = 34, A = 9).

 La proposition d’augmenter la licence temporaire (1 mois) de 8 à 11 Euros est acceptée à l’unanimité.

 Le Budget Prévisionnel est alors présenté et accepté à l’unanimité.

 Le premier congrès de la Fédération Spéléologique de l’Union Européenne aura lieu en août 2008 dans le Vercors. Les inscriptions sont ouvertes depuis début janvier 2007. Il est possible pour les clubs de prendre des inscriptions non nominatives sur http://vercors2008.ffspeleo.fr

 Suites à des démissions 7 postes du Comité Directeur de la FFS sont à pourvoir. Il y a 8 candidats. Pour être élu, il faut obtenir au moins 50 % des voix, soit 58 (116 GE sont présents). Le premier tour donne :

 - élu au 1er tour : Jean BOTTAZZI (94 v), Gilles COLLIN (114 v), Frédéric MEIGNIN (109 v), Isabelle OBSTANCIAS (78 v), Pierre-Olaf SCHUT (63 v)

 - peuvent se présenter au 2e tour : Sylvaine MARTEL (43 v), Joël POSSICH (39 v)

 - ne peut se présenter au 2e tour : Alain BOGAERT (19 v).

 Les résultats du 2e tour sont communiqués lors du repas de gala qui suit : Joël et Sylvaine n’ont pas été élus.

 Pour les Prevot c’était l’heure de rejoindre la capitale lorraine.

 

 NB. Ce compte-rendu n’est pas officiel !

 

 

NDLR : Vous pouvez aussi découvrir quelques photos de ce congrès sur :

http://photos.speleo.free.fr/category.php?cat=415&expand=13,415

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0