Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2008 > 114 - Février 2008 > 114.4 - Scialet du Silence

114.4 - Scialet du Silence

David PARROT

C’est Vendredi vers 22h30 que l’on arrive (Benjamin ARMAND, Sabine VEJUX-MARTIN et moi-même) à Lans-en-Vercors. Les présentations se font rapidement avec l’équipe du G.S.A (Groupe Spéléologique d’Alsace) ainsi nous sommes 13 spéléos venant d’un peu partout (Lorraine, Alsace, Gard, Alpes-Maritimes) après un bref briefing, il est une heure du matin et on va se coucher.

Samedi, réveil à 8 heures, pour ma part je suis à bloc, dehors ce sont des températures négatives qui avoisinent les -7°C. Afin de s’organiser correctement on file à Villard de Lans pour prendre les horaires de la télécabine de la côte 2000, aussitôt fait et vu la température je me suis dit, qu’une petite polaire en plus serait la bienvenue donc direction Intersport ! Et hop on retourne au gîte prendre le petit déjeuner.

La préparation des kits se fait, l’organisation se met en place mais c’est seulement à midi que la 1ère équipe part du gîte ; je suivrais avec la 2ème équipe en laissant deux heures d’avance.

14 heures, tout est chargé dans la voiture, et à 15 heures on emprunte la télécabine. Autant dire que le temps est super, le soleil est présent, le vent aussi, et la température chute rapidement quand on arrive à 2000 m (-17°C).

C’est à 15h30, que l’on s’enfonce dans la montagne (la station annonce -20°C avec 70 cm de neige). Après 1 heure de marche d’approche en raquettes pour certains et en ski pour d’autres on regagne la première équipe et là, la déception ! Après avoir pelleté, et re-pelleté, le trou ne veut toujours pas s’ouvrir, bouchon de glace ? Coordonnées fausses ? Il est 16h30, la nuit commence à tomber, le vent souffle un peu plus fort, et la télécabine vient de fermer, il faut faire demi-tour quoi qu’il en soit, mais ça sera dans la nuit et pendant 3 heures que l’on redescendra chargé comme des mulets (une clé de portage contenant 3 kits de matos) par les pistes de ski, imaginez-vous la pente... bref bien habillé on ne sent même pas les -20°C pourtant ils sont présents ; l’eau a gelé dans les kits, la transpiration gèle en direct et 1 minute d’arrêt suffit pour commencer à être refroidi... De retour au gîte à 21 heures, nous terminerons la soirée dans la convivialité et la bonne humeur autour d’un repas animé par des photos d’explos sympa.

N’étant pas convaincu du bouchon de glace (oui je suis têtu), je replace donc une expé hivernale au titre de l’USAN en février afin de réaliser ce -500 m. Avis aux personnes intéressées !

Photos : http://sunmx.free.fr/galerie/?alb=89

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0