Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2008 > 117 - Mai 2008 > 117.7 - Gouffre de la vieille herbe

117.7 - Gouffre de la vieille herbe

David Parrot

Bref résumé du week-end à Montrond-le-Château. Samedi, nous (Albéric, David, Sabine et Tim) partons en direction de l’Hopital du Gros Bois (à 20min de Montrond-le-Château) pour faire un tour au Gouffre de la Vieille-Herbe. Aujourd’hui, ou plutôt ce week-end, je suis là en tant que consommateur, donc no équipement, no déséquipement, no préparation de kit, juste là pour m’éclater. De toutes façons, c’est Albéric qui équipe, il tiens à se perfectionner pour envisager de passer l’Initiateur...dans l’ensemble, ça reste correct, mais encore pleins d’étourderies.. Le Gouffre, se présente en 4 parties bien distinctes, donc la première partie s’agit, d’une enfilade de puits bien sympa (P33, P27, P8, P13), à
la base du P27, il faut escalader un petit ressaut de 2-3m afin de trouver le P8. Puis nous arrivons au P13, à la base de celui-ci, faut équiper une petite vire afin de prendre un réseau parallèle, (autrement la 1ère partie nous emmène à -152m) où bon nombre de chauve-souris sont repérées notamment 4 rinolophes, et 1 grand murin. Dans cette deuxième partie nous descendrons un R5 ainsi qu’un P7, un peu chiant, bref, on commence à sentir que le trou devient chiant (roche très coupante, boueux), mais il ne faut pas continuer à descendre le prochain puits, il faut reprendre un autre réseau parallèle afin de faire une escalade de 6m, qui nous amènes dans une grosse et grande salle, bien sculptée. Dans cette salle, deux solutions, une escalade de 12m, ou un petit ramping,
nous choisirons le ramping, qui permettra de prendre un P6 et P25, et qui redonnera dans la même branche que si nous avions pris l’escalade de 12m.....Enfin là, le chaos deviens très boueux, la roche nous coupes les mains, les genoux morfles...et puis nous arrivons à la tête de puits du P6. Héhé aucun spit, simplement un spit mal planté au plafond qui ressort de 0.5cm....Je reprends donc l’équipement, et je m’amarre sur une gros bloc ainsi que sur une lame rocheuse, et me sert du spit pour placer une déviation, mais visiblement, le spit n’a pas aimer mon poids plume, donc je décide de remonter, donc fin de l’explo vers -142m.
En conclusion, malgré un dénivelé classique pour la région, nous n’avons pas atteint l’objectif -180...mais le fond ne doit pas franchement valoir le coup (boueux, très peu de spits et quasi tous foireux, peu d’amarrage, roche abrasive...) mais le réseau vaut le coup pour sa morphologie, changement de réseau qui sont tous parallèle, le principal du gouffre sont les escalades pour rejoindre les réseaux suivants... Je conseil la première partie, le reste est fait pour une équipe encaissant bien la douleur, la boue, et quelques étroiture verticale sur corde. Le soir de retour au gîte, le petit Martial de passage dans le Doubs nous a déposé un colis sur la table, mais visiblement il a préféré repartir sur Nancy.... le soir je tiens quand même à faire à manger, et nous terminerons par aller se coucher vers 22h30. Le Dimanche, direction la Baume Sainte-Anne, ma toute première grande verticale, toujours superbe et impressionnante pour la région  !!! Magique c’est tout ! Nous irons manger au pont du Diable, et nous partirons
repérer le Gouffre du Gros-Gadeau ainsi que le Gouffre de Vau. Il est 16h et nous reprenons la direction de Nancy.
see you soon,
Prochain C.R le Jean-Bernard ah ah, je le sent bien là =)
A Ploussss les amis,
—
David PARROT,
Président de la Commission Jeunes
Ligue Spéléologique de Lorraine (LISPEL)
n° tél
Site internet : http://sunmx.free.fr

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0