Union Spéléologique de l’Agglomération Nancéienne
Accueil du site > Le P’tit Usania > 2008 > 123 - Novembre 2008 > 123.5 - D’la première à la Grotte de Sainte-Reine

123.5 - D’la première à la Grotte de Sainte-Reine

David Parrot

Voici une histoire que je vais vous narrer avec soin, et qui à débutée il n’y a pas si longtemps que ça, lors d’un jour très ensoleillé du mois d’Août, alors que j’encadrais un groupe de nains avec Antoine MICHEL. Voici ma dernière semaine de travail, par conséquent, au bout de 2 mois d’encadrement à Pierre-la-Treiche, la lassitude s’installe petit à petit, mais ce jour là je décide de faire un petit somme juste avant la galerie des Merveilles (dans la Grotte de Ste-Reine) en attendant Antoine qui emmène les nains jusqu’au fond de celle-ci. A cet endroit, il y avait un trou de sable que l’on devait contourner. Le sable ce creuse bien avec les mains et j’arrive vite à trouver la forme d’une galerie plongeante (cf. photo ci-dessus), c’est alors que je redouble le rythme mais manque de bol le groupe revient, ça sera donc finit pour aujourd’hui, mais je n’ai pas dis mon dernier mot. La semaine passe et j’attends avec enthousiasme le Vendredi, et je viens des 16h pour creuser, seul ! Ce coup-ci, j’ai à boire, une bêche, une truelle et un saut. Au bout de 2h de gratte gratte, ça continue toujours, le trou de sable est déjà rebouché à moitié, et quelques formes d’érosion ce laisse entrevoir dans le sable, mais le plus important, c’est que la galerie n’est plus comblée jusqu’en haut ce qui permet de m’orienter pour creuser, mais il est déjà tard et je dois rentrer. Pendant 1 mois la désobstruction n’aura pas avancé, mais vient vite le jour des JNS (5 Octobre 2008), je décide par curiosité d’y retourner avec des membres du club (Philippe LACH et Vlad PIEPTU), puis nez à nez avec cette galerie, l’envie revient et la désobstruction avance à grand pas ! A la fin de la journée, nous nous arrêtons sur un colmatage avec une cheminée remontante qui laisse entrevoir une salle, ce coup-ci c’est bon, la première est pour nous ! Mais une fois de plus nous sommes pris par le temps nous décidons de reporter la première au week-end suivant afin de la savourer. Samedi 11 octobre, 10h, nous attaquons à grande vitesse le colmatage à coup de bêche, les sauts ce remplissent, la galerie amont aussi, et le trou de sable n’existe plus car la galerie est maintenant recouverte de sable. Puis au bout de 1h30, le passage est assez grand, et je me lance dans le boyau remontant (faisant un angle à 90°) qui me laisse prendre pieds dans cette grande salle (tout est relatif à Pierre-la-Treiche, mais la joie est là et c’est ça qui est bon !!!).

La salle à pour dimension :L : 6-7 m x H : 2m 50 x Largeur : 1 m. En amont la galerie continue sur un méandre remontant de 2m et qui permet de déboucher dans un petit diverticule (qui après analyse aboutirait dans la galerie des Merveilles). En aval, la galerie se termine sur un méandre remontant avec une coulée de boue. En s’engouffrant en haut de ce méandre comblé d’argile on peut voir un départ de 50 cm x 50 cm que l’on a commencé à désobstruer mais qui devient vite impraticable donc à revoir. D’aspect physique la galerie laisse penser à un petit canyon, ses parois sont ornées par millier de petit coraux et quelques oursins et un nombre important de crinoïdes(1) de taille importante, puis des coquilles d’animaux que je n’ai pas distingué (je tiens à signaler aussi que lors de la désobstruction, plusieurs ossements ainsi que des crânes de petits rongeurs ont étaient retrouvés). Côté concrétionnement, du classique, mais vraiment très jolie et qui fais toujours plaisir surtout pour cette grotte. Puis parlons de la faune, quand j’ai débouché dans la salle je suis tombé sur un petit Chiroptère (une Pipistrelle), donc elle est forcément venue par un endroit autre que le mien !

En conclusion, une bonne partie de plaisir, et qui me laisse encore rêver sur une éventuelle continuité de la galerie aval, mais sans grande conviction, à moins de mettre 1 ou 2 pétards pour faciliter la désobstruction. Attention à ne pas abîmer la paroi car c’est vraiment joli et autrement, bonne visite :-)

PS : le nom de la salle est : Salle 33

(blonde, fine et légère sont les 3 mots pour décrire cette galerie) ah ah ah !!!

http://sunmx.free.fr/galerie/?alb=153



JPEG - 26.1 ko
La galerie d’entrée initialement invisible



JPEG - 32.1 ko
Méandre amont donnant sur la salle 33



JPEG - 30.1 ko
une pipistrelle
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0