Accueil > Le P’tit Usania > 2006 > 95 - Juillet 2006 > 95.1 - Nouvelles de Savonnières en Perthois

95.1 - Nouvelles de Savonnières en Perthois

Daniel Prévot

samedi 8 juillet 2006, par Bertrand

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Lundi
24 avril a eu lieu à la
Préfecture
de la
Meuse
à Bar-le-Duc une réunion convoquée par Monsieur Jean-Paul
LACOUTURE
, Directeur des services du cabinet du Préfet de <st1:PersonName
ProductID="la Meuse" w:st="on">la Meuse et destinée à « examiner
les conditions de sécurisation 
 » des carrières souterraines de
Savonnières-en-Perthois.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'>Étaient représentés :

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <st1:PersonName
ProductID="la Pr←fecture" w:st="on">la Préfecture : par
deux personnes dont Monsieur Jean-Paul LACOUTURE  ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <st1:PersonName
ProductID="la DDJSVA-55" w:st="on">la DDJSVA-55 : par son
Directeur, Monsieur Didier PASQUIET  ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> le
SDIS-55 : par Jean-Marie GOUTORBE et son Chef de corps ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <st1:PersonName
ProductID="la Gendarmerie" w:st="on">la Gendarmerie de <st1:PersonName
ProductID="la Meuse" w:st="on">la Meuse : par un Lieutenant
Colonel et un capitaine commandants du groupement de gendarmerie, et deux
gendarmes de la brigade d’Ancerville ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <st1:PersonName
ProductID="la ROCAMAT" w:st="on">la ROCAMAT : par deux
personnes de la direction des carrières de Lérouville ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <st1:PersonName
ProductID="la Commune" w:st="on">la Commune de
Savonnières-en-Perthois : par son maire Madame JAMAR  ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> l’association
du musée des carrières de Brauvillier : par son directeur ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style='font-family:Wingdings;mso-bidi-font-family:Wingdings; ;
mso-font-kerning:15.0pt'> <span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'>2 carriers ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> les
spéléos : Daniel PREVOT au titre de <st1:PersonName
ProductID="la LISPEL" w:st="on">la LISPEL et de <st1:PersonName
ProductID="la F←d←ration" w:st="on">la Fédération,
Étienne HAYOT au titre du CDS-55, Virgil TROUCHARD
au titre du Spéléo Secours et Erwan LANG au titre du club
barisien Los Fouyants.

 

 Après
un tour de table où chacun s’est présenté, un court débat eut lieu.

 

 L’entrée
du Paquis a été obstruée par des blocs de pierre. Pour l’instant seuls les
spéléos accèdent au site par l’entrée gérée par <st1:PersonName
ProductID="la Ligue. Il" w:st="on">la Ligue. Il y a certes
d’autres entrées ouvertes (Courteray, Marlières, Chaufferie, etc.) mais
difficilement accessibles de l’extérieur en raison de la végétation. Les
gendarmes d’Ancerville ont souligné le bon fonctionnement actuel.

mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'>Pour l’instant, il n’y a rien de changer :

text-autospace:none'>1.<span
style='mso-tab-count:1'> 
Téléphoner avant de pénétrer dans les
carrières à la gendarmerie d’Ancerville au 03.29.75.30.04. Elle notera sur un cahier
spécial remis par mes soins pour la
LISPEL
  :

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> le
nom du groupe, de son responsable, son effectif, le nombre de véhicules ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> les
date et heure prévues d’entrée ;

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> les
date et heure prévues de sortie.

text-autospace:none'>2.<span
style='mso-tab-count:1'> 
Téléphoner après la sortie des carrières pour
signaler la fin de l’activité.

text-autospace:none'>3.<span
style='mso-tab-count:1'> 
La circulation des véhicules est interdite à
l’intérieur des carrières. Il est demandé aux spéléos visiteurs pour une
journée de laisser de préférence leurs véhicules à l’extérieur. Les spéléos
désirant effectuer un séjour souterrain plus long peuvent être autorisés à
garer leurs véhicules dans les parkings délimités à l’intérieur près de
l’entrée des spéléos dite de la
Gare.

text-autospace:none'>4.<span
style='mso-tab-count:1'> 
La porte doit rester fermée par le cadenas
banalisé de la LISPEL.

mso-font-kerning:15.0pt'> 

mso-layout-grid-align:none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'><span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'>SPÉLÉOS RESPECTEZ CES CONSIGNES ET
TOUT IRA BIEN !

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> La
porte d’entrée des spéléos a été réparée par les soins de <st1:PersonName
ProductID="la PEPEL." w:st="on">la PEPEL.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Il a
été décidé de donner une clé du cadenas banalisé à tout club extérieur à <st1:PersonName
ProductID="la Lorraine" w:st="on">la Lorraine qui en fera la
demande. La gendarmerie d’Ancerville dispose de clés pour le prêt aux clubs qui
n’en auraient pas et pour les étourdis.