Accueil > Le P’tit Usania > 2006 > 97 - Septembre 2006 > 97.1 - Sortie spéléo du samedi 22 juillet 2006 à Ancerville (55)

97.1 - Sortie spéléo du samedi 22 juillet 2006 à Ancerville (55)

Daniel Prévot

dimanche 10 septembre 2006, par Bertrand

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Cette
sortie avait pour but initial la visite en fin d’après-midi avec monsieur Yvon
VANNEROT
, Maire d’Ancerville, de la galerie ancienne d’alimentation en
eau du village, dont il voulait prendre quelques photos. Nous sommes partis <st1:PersonName
ProductID="Pascal CUXAC" w:st="on">Pascal CUXAC,
Pierre REVOL, David PARROT et moi à 10h30 de Nancy
au lieu de 14h30, en modifiant quelque peu notre programme.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> ;mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Notre
premier objectif fut de visiter les accès de quelques carrières souterraines de
Brauvilliers afin d’y rechercher un pied de <span
class=SpellE>Ceterach
officinalis (une
fougère très rare en Lorraine, moins de 15 stations signalées, selon <st1:PersonName
ProductID="la Flore" w:st="on">la Flore de
Lorraine
de François VERNIER, éditée en 2001). Cette
recherche ne fut pas couronnée de succès mais nous a permis de visiter une
intéressante petite carrière souterraine à multiples entrées, située sur la
route de Brauvilliers.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> ;mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Après
un casse-croûte au bord du canal de la
Marne
, nous nous sommes rendus à Ancerville (bourgade
meusienne de 2 800 habitants environ), et en attendant notre rendez-vous à
16 heures avec monsieur le Maire, nous avons recherché <st1:PersonName
ProductID="la Grotte" w:st="on">la Grotte des Sarrasins
(X=799, Y=107, Z=200). Elle s’ouvre dans une magnifique doline dans les
calcaires du Barrémien, arrosée par un ruisseau (quasiment à sec actuellement).
Le décor y est typiquement jurassien.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> ;mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Avec
monsieur le Maire, nous avons pris une bonne suée dans les taillis, les arbres
couchés depuis la tempête de Noël 1999 et autres fourrés inextricables, avant
de retrouver l’ancien captage au lieudit Bel Air et à la cote 215 (le
point culminant à 262 m
est à 1,5 km
au NE), point de départ de l’ancien réseau d’alimentation en eau du village. Ce
réseau a été réalisé il y a environ 170 ans (le plan du projet de tracé est
daté du 3 août 1838). Il était constitué pour l’essentiel :

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <span
class=GramE>d’un captage destiné à drainer les eaux pluviales arrêtées
par les argiles couvrant le Barrémien supérieur,

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <span
class=GramE>de conduites en bois,

text-autospace:none'> Wingdings; ;mso-font-kerning:15.0pt;mso-ansi-language:EN-US'>Ø<span
style=' ;mso-font-kerning:15.0pt'> <span
class=GramE>d’une galerie avec des regards en forêt.

mso-font-kerning:15.0pt'>L’eau était acheminée par gravité vers des citernes
dans le village permettant de satisfaire les besoins domestiques et agraires.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> ;mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Ce
système très original est un témoignage de l’ingéniosité humaine, il appartient
au patrimoine local et mérite d’être sauvegardé. Nous ne pûmes pénétrer dans la
galerie, le bouchon du regard en forêt étant bloqué. Nous y retournerons samedi
5 août.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> ;mso-font-kerning:15.0pt'> 

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Cette
recherche historique terminée, nous avons alors visité <st1:PersonName
ProductID="la Grotte" w:st="on">la Grotte des Sarrasins. Cette
petite grotte sans prétention (160
m
de développement total et la moitié de l’entrée au
point le plus éloigné) mais suffisamment spacieuse, constitue pour la bourgade
un atout touristique indéniable. Au début du XXe siècle elle faisait partie des
sites fréquentés par les promeneurs du dimanche ainsi que l’atteste une carte
postale de l’époque. Une réhabilitation du site serait une bonne chose pour la
cité et le département. Des aménagements de mise en sécurité de la doline
s’avèrent indispensables pour la rendre accessible au public sans danger.

none;punctuation-wrap:simple;text-autospace:none'> mso-font-kerning:15.0pt'> Une
petite ballade touristique en bordure de w:st="on">la Marne nous a conduit à la résurgence des eaux qui
se perdent dans la grotte au lieudit Fontaine Saint Martin à presque <st1:metricconverter
ProductID="2 km" w:st="on">2 km à vol d’oiseau de la
grotte. A côté de cette résurgence, au lieudit Les Roches nous avons été
surpris de découvrir un mini canyon à sec de <st1:metricconverter
ProductID="150 m│tres" w:st="on">150 mètres de
longueur, composé de cascatelles de 2 à <st1:metricconverter
ProductID="3 m│tres" w:st="on">3 mètres de hauteur
pour un dénivelé total de l’ordre de la quarantaine de mètres, enserré par des
falaises d’une dizaine de mètres de hauteur. Réellement surprenant.